Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By motogp.com

2020, la saison des indépendants !

Avec huit victoires de pilotes issus d’équipes indépendantes sur 14 courses, la saison aura clairement été celle des teams satellites…

Le Championnat 2020 se sera joué entre pilotes officiels et indépendants jusqu’au moment du sacre de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) à Valence. À vrai dire, la tendance penchait même plutôt en faveur des teams satellites tout au long de la saison. En effet, sur 14 Grands Prix disputés en 2020, huit courses auront été remportées par des pilotes venus d’équipes indépendantes. motogp.com vous propose de faire le point sur cette saison record au sein des équipes non-officielles.

Jusqu’à la toute fin, cette saison aura été exceptionnelle en tous points et aura marqué un tournant pour les équipes indépendantes. Dès la manche d’ouverture, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) venait s’imposer à Jerez et s’offrait le doublé la semaine suivante au GP d’Andalousie, ne laissant aucune chance à ses adversaires sur leurs machines officielles. Leader du Championnat jusqu’à son arrivée en Aragon, le Français aura été un adversaire de taille pour la couronne mondiale malgré son statut de pilote indépendant.

Son coéquipier Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) aura également été un sérieux concurrent de bout en bout. À l’issue du Grand Prix du Portugal, l’Italien s’offre par ailleurs le titre de vice-Champion du Monde 2020, à seulement 13 petits points de Joan Mir. Il faut remonter à 2005 pour retrouver un pilote indépendant sur le trône de dauphin à la couronne mondiale en catégorie reine. Marco Melandri, qui courait alors pour l’équipe de Fausto Gresini Movistar Honda, avait en effet terminé deuxième au Championnat face à un Valentino Rossi intouchable.

En outre, cette année on ne retrouve pas moins de cinq pilotes satellites dans le Top 10 mondial !

Support for this video player will be discontinued soon.

Morbidelli vice-Champion du Monde avec un package inférieur

Depuis quelques années, les constructeurs entretiennent une collaboration de plus en plus étroite avec leurs différents représentants, afin de proposer de plus en plus de matériel d’usine et d’évolutions à leurs équipes satellites. Cela a permis de faire émerger de nouveaux vainqueurs cette saison avec tout d’abord Quartararo qui comptabilise trois succès en 2020 lors des GP d’Espagne, d’Andalousie et de Catalogne, il fut suivi peu après par Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3), qui devenait ainsi le premier pilote Portugais victorieux en catégorie reine en Styrie, avant d’aller remporter son Grand Prix national sur le tracé de Portimao. Enfin, Morbidelli fut le troisième indépendant nouveau vainqueur de Grand Prix cette saison, avec également trois victoires à son compteur à Saint-Marin, Teruel et Valence. Sans oublier également des pilotes tels que Jack Miller (Pramac Racing), Johann Zarco (Esponsorama Racing) ou encore Francesco Bagnaia (Pramac Racing), tous trois montés sur le podium au cours de l’année 2020. Sur un total de 14 manches, les équipes satellites auront ainsi dominé le Championnat.

Et les records ne s’arrêtent pas là, puisqu’à l’occasion de l’ultime bataille de la saison, nous aurons vu trois pilotes indépendants se disputer les premières places et ainsi offrir un podium 100% satellite au Grand Prix du Portugal, avec Oliveira, Miller et Morbidelli. La dernière fois que cela s’était produit remonte à la saison 2004 au Qatar, avec Sete Gibernau, son coéquipier Colin Edwards et Ruben Xaus.

Enfin, au cours de la saison 2020, seuls deux pilotes auront signé à la fois la pole, le meilleur tour en course, et mené du début à la fin pour aller chercher la victoire, il s’agit à nouveau de deux indépendants : Miguel Oliveira au Portugal et Fabio Quartararo en Andalousie.

Support for this video player will be discontinued soon.

« J'en ai rêvé de ce jour »: Le Top 3 d'après course à chaud

Verrons-nous un pilote satellite remporter le Championnat du Monde dans un futur proche ? C’est en tout cas ce que les trois hommes forts du Grand Prix de Portimao s’accordent à dire en cette fin de saison. Chaque constructeur renforce son soutien envers les équipes indépendantes, permettant ainsi de réduire significativement les écarts entre les pilotes et de proposer un Championnat de plus en plus disputé…

En somme, la catégorie MotoGP™ est en passe de devenir plus compétitive que jamais. Au fil des courses, des équipes indépendantes prennent l'ascendant sur les usines expérimentées, c'est un véritable spectacle sportif à ne pas manquer. L'année 2020 a été sensationnelle sur la piste. Il ne nous reste plus qu'à patienter jusqu'à 2021 pour découvrir si la tendance sera encore meilleure !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.