Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

Une saison 2021 sous le signe de nouveaux clashs ?

En tout cas par le passé, nombreux ont été ces affrontements sur la piste comme en dehors, en voici la preuve…

Tags MotoGP, 2021

Au gré des années, de nombreuses rivalités ont éclaté, rien de plus normal à ce niveau de la compétition me direz-vous. L’affrontement est une des caractéristiques même du sport ; quelle que soit la discipline.

Nous avons assisté à de furieuses bagarres entre deux pilotes ou plus, sur tout un tas de tracés et le niveau ne cessant de grimper, il y a fort à parier d’autres conflits verront le jour. En attendant, nous vous proposons de vous replonger dans ces clashs les plus mythiques, qui n’ont nécessairement terminé au règlement de compte post-course, loin de là. Parfois vous êtes simplement cloués dans votre fauteuil, le cœur palpitant à attendre l’issue du combat, tout en poussant des cris d’effroi. Mais qu’ils virent au drame ou pas, ces moments sont toujours incroyables !

Un des face-à-face les plus célèbres reste celui que Valentino Rossi et Sete Gibernau nous avaient offert sur la piste de Jerez, en ouverture de la saison 2005. Les deux hommes avaient distancé le reste du plateau. Honda contre Yamaha, l’Espagne contre l’Italie… Au bout du compte, tout allait se jouer dans l’ultime virage, qui fut quelques années plus tard baptisé du nom de Jorge Lorenzo. Le n°15 venait de se récupérer les commandes sur un léger écart du transalpin, mais ce dernier ne pouvait s’empêcher de réattaquer et les deux adversaires allaient au contact. Sete Gibernau partait dans le bac à gravier, tandis que Valentino Rossi triomphait.

#Spanish Classics : l'affrontement Rossi - Gibernau en 2005

En réalité cette courbe donnait lieu à plein d’autres scènes de ce type, comme ce fut le cas huit ans plus tard, avec un duel cette fois 100% espagnol. Jorge Lorenzo sur Yamaha était opposé à son jeune compatriote Marc Márquez sur Honda ; tandis que Dani Pedrosa était en train de filer tranquillement vers la victoire. Et le rookie n’allait absolument pas hésiter à attaquer le Champion du Monde en titre, quitte à le tasser pour empocher cette deuxième place. À son arrivée au parc fermé, le Majorquin fulminait… Il faudra finalement attendre Silverstone pour assister à sa revanche.

Rough cut: Marquez VS Lorenzo at Jerez

Nous pourrions également revenir en arrière et citer cette fameuse épreuve d’Estoril en 2006, que Nicky Hayden abordait avec une avance de 12 points sur Valentino Rossi. Autrement dit, à une manche du but, l’Américain pouvait y accomplir son rêve, celui d’être sacré. Mais ce Grand Prix allait au contraire tourner au cauchemar pour le natif du Kentucky, embarqué dans une chute après seulement quatre tours par son propre coéquipier Dani Pedrosa. Valentino Rossi avait alors l’opportunité d’y réaliser une sacré affaire en s’imposant et tout semblait sous contrôle. Sauf qu‘Il Dottore’ venait se faire voler la vedette sur la ligne par Toni Elias, à deux millièmes près : une défaite qui s’avérait encore plus difficile à digérer, quand deux semaines plus tard, il perdait justement le titre pour cinq points.

Estoril 2006 : L'intégralité de la course

Et puis comment ne pas aborder Sepang 2015 ?! À deux courses de la fin, ils n’étaient plus que deux à pouvoir prétendre à la couronne : Valentino Rossi, qui menait alors le Championnat et Jorge Lorenzo. Dani Pedrosa s’illustrait devant Jorge Lorenzo, mais ce que tout le monde retenait c’était davantage cet accrochage entre Valentino Rossi et Marc Márquez dans le virage 14. À vrai dire, les deux hommes se cherchaient un petit moment déjà, sur la piste comme en dehors. Si le nonuple Champion du Monde parvenait tout compte fait à arracher un podium, le Catalan terminait pour sa part à terre.

#QatarCountdown : Márquez et Rossi vont au clash à Sepang

Souvenez-vous par ailleurs de ces innombrables luttes entre Marc Márquez et Andrea Dovizioso. La première d’entre elles fut au Red Bull Ring en 2017 : un tracé qui allait décidément peu porter chance au pilote ibérique, de nouveau battu sur le fil, lors des deux éditions suivantes par Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso.

Dovizioso vs Márquez : Revivez le combat de Spielberg 2017

Au GP de Thaïlande 2019, c’est en revanche le pilote ibérique qui dictait sa loi face au rookie Fabio Quartararo. Le représentant du team Repsol Honda fêtait ainsi son titre avec une victoire, au grand dam d’El Diablo longtemps leader. Ce dernier devra au passage patienter jusqu’à 2020 avant d’ouvrir son compteur !

Le dépassement de la victoire !

2020 nous aura aussi réservé d’épiques batailles, les épreuves de Styrie, de Saint-Marin et de Valence en sont le parfait exemple. Et nul doute que le meilleur est encore à venir, alors soyez des nôtres cette année.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés