Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Crafar : « Zarco ? Ducati croit beaucoup en lui ! »

Et à juste titre, puisque le Français vient de leur offrir un second podium ce dimanche au Qatar, devant les deux pilotes officiels.

Souvenez-vous il y a deux ans, Johann Zarco (Pramac Racing) débutait sa troisième saison de MotoGP™ sous les couleurs de KTM : une aventure qui tournait vite au cauchemar et qui le conduisait à quitter la marque autrichienne après seulement 13 courses. Sans guidon et dans le plus grand flou concernant son futur, le Français allait ensuite effectuer trois piges auprès du team LCR Honda pour pallier l’absence du convalescent Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu).

C’est alors que Ducati, intéressé par son profil pour le moins polyvalent, volait à son secours en le plaçant dans un premier temps chez Avintia Esponsorama, avec un soutien tout particulier. Le tricolore s’y relançait véritablement ; cette pole et ce podium obtenus en République tchèque en sont un exemple. Ducati décidait ainsi de le promouvoir au sein du team Pramac Racing en vue de cette campagne 2021 et leur collaboration ne pouvait pas mieux débuter, puisque dès ce dimanche, le n°5 signait une deuxième place, devant les deux pilotes officiels : son premier Top 3 au Qatar, toutes catégories confondues.

GP du Qatar : L'After the Flag en intégralité

Dans le debriefing d’après course, Simon Crafar ne pouvait s’empêcher de revenir sur sa trajectoire hors du commun… « Il était au sommet lorsqu’on lui a proposé de rejoindre KTM, rappelait-il. Malheureusement, cette aventure a viré au cauchemar pour lui, à tel point qu’il décidait de quitter KTM. On pensait alors que c’était la fin de sa carrière. Vous ne vous sentez pas désiré, mais Ducati lui a tendu la main et rien ne fait plus plaisir que de le voir revenir aux avant-postes. Vous savourez encore plus ! »

« Ducati croit beaucoup en lui, ajoutait-il. Il lui ont confié pas mal de choses à tester durant l’intersaison. Il a en quelque sorte récupéré les fonctions de Jack Miller chez Pramac Racing. Alors de battre les pilotes officiels ce dimanche est juste quelque chose de magnifique… »

Sa prestation ne laissait en tout cas pas indifférent Paolo Ciabatti - interrogé à chaud par Simon Crafar et plus généralement les responsables Ducati, même si ces derniers auraient bien évidemment préféré voir un de leurs représentants triompher.

Zarco : « Ce moteur m’a permis de sauver la deuxième place »

Johann Zarco aura à vrai dire parfaitement construit sa course. Parti sixième, le pilote du team Pramac Racing pointait déjà en troisième position à l’entrée du premier virage. Rapidement débarrassé de Jack Miller (Pramac Racing), l’Avignonnais allait ensuite longtemps figurer dans le sillage de Francesco Bagnaia, jusqu’au retour de Maverick Viñales, qui entreprenait aussitôt d’hausser le rythme. « J’ai bien essayé de le suivre, expliquait-il, mais je me suis aperçu que mes pneus commençaient à fatiguer. Puis il m’a fallu contenir Joan dans les deux derniers tours. Il m’a passé, ceci étant j’ai pu récupérer la deuxième place sur la ligne grâce au moteur ! »

Trois hommes pour deux places sur le podium...

Toujours est-il que ce résultat laisse entrevoir de belles possibilités. « Ça serait l’idéal {de pouvoir se battre pour ce genre de positions à chaque week-end}. Je pense qu’en combinant la moto au team, nous avons un joli potentiel, commentait-il. Du moment que je me sens bien, je pense qu’il y a moyen de décrocher de bons résultats car cette Desmosedici est juste inarrêtable. Ceci étant, je ne veux pas trop y songer ! »

Rendez-vous donc dès le week-end prochain, pour voir si Johann Zarco est en mesure de confirmer.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.