Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By FIM CEV Repsol

CEV Repsol : Holgado et Aldeguer poursuivent sur leur lancée

Les deux hommes auront réalisé un sans-faute à Valence, dans leur catégorie respective.

Ces cinq courses programmées ce week-end à Valence, dans le cadre du FIM CEV Repsol, aura une nouvelle fois procuré leur lot d’émotions, avec un doublé en Moto3™ de Daniel Holgado (Aspar Junior Team), qui vient accroître un peu plus son avance au Championnat. Même chose pour Fermín Aldeguer (Boscoscuro Talent Team-Ciatti), jusque-là invaincu cette année ; tandis qu’en Hawkers European Talent Cup, deux nouveaux vainqueurs sont à recenser : Brian Uriarte (Team Estrella Galicia 0,0) et Alvaro Carpe (MT-Foundation 77).

Sur la première épreuve Moto3™, Daniel Holgado – un temps troisième - venait donc priver Takuma Matsuyama (Asia Talent Team) d’une première victoire après une attaque portée dans le dernier virage. Diogo Moreira (Team Estrella Galicia 0,0) se voyait pour sa part récompensé d’une troisième place. Jamais le Brésil n’avait fait aussi bien dans cette catégorie. Longtemps en bagarre avec ces trois hommes, Ivan Ortola (Team MTA) était finalement repoussé au sixième rang, derrière David Muñoz (Avatel - Cardoso Racing) et Daniel Muñoz (Avatel - Cardoso Racing).

La deuxième manche allait quant à elle être interrompue prématurément, à cause d’un accident entre Alessandro Morosi (Laglisse Academy) et Filippo Farioli (Laglisse Academy). Au restart, Daniel Muñoz et David Muñoz allaient ensuite s’accrocher à leur tour. Aux avant-postes, on finissait par retrouver : Daniel Holgado, accompagné de Diogo Moreira et d’Ivan Ortola. Jose Julian Garcia (SIC58 Squadra Corse) parvenait également à se joindre au combat, pour décrocher une belle deuxième position ; Daniel Holgado ayant de nouveau triomphé. Ivan Ortola terminait pour sa part troisième et Diogo Moreira se faisait piéger à quelques hectomètres du drapeau à damier. Daniel Holgado compte donc 38 points d’avance désormais sur son plus proche poursuivant David Salvador (TM Factory Racing Team), arrivé sixième et neuvième à l’occasion de ce rendez-vous.

En Moto2™, un drapeau rouge était brandi peu après l’extinction des feux en raison d’un incident ayant impliqué (Avintia Esponsorama Junior Team). Une fois la piste dégagée, Alonso López (Boscoscuro Talent Team-Ciatti) signait le holeshot devant Taiga Hada (AGR Team), mais Fermin Aldeguer se frayait rapidement un chemin pour au bout du compte l’emporter pour la troisième fois de l’année : un sans-faute. Alonso Lopez, de nouveau deuxième, devançait Adam Norrodin (Liqui Moly Intact SIC Racing Team), qui empochait son deuxième Top 3 de la saison. En Superstock 600, les honneurs revenaient à Alex Escrig (FAU55 TEY Racing) là encore. 15 unités séparent dorénavant Fermín Aldeguer d’Alonso López dans la hiérarchie.

En Hawkers European Talent Cup, on assistait tout d’abord à une véritable démonstration de Brian Uriarte, alors qu’il s’était qualifié 14e. Lequel remontait tel un boulet de canon pour battre Hugo Millan (Cuna de Campeones) et s’imposer. Maximo Martinez (Team Honda Laglisse) aurait dû finir troisième, mais ce dernier écopait d’une pénalité, qui faisait les affaires de Xabi Zurutuza (Cuna de Campeones). Catastrophe en revanche pour Alvaro Carpe (MT-Foundation 77). Longtemps leader, l’Espagnol devait en effet se retirer sur problèmes mécaniques.

Le deuxième affrontement opposait Adrian Cruces (Cuna de Campeones) à Hugo Millan. Mais leur duel permettait à Alvaro Carpe et à Angel Piqueras (Team Estrella Galicia 0,0) d’effectuer la jonction. Dans le dernier virage Alvaro Carpe tentait sa chance et la manœuvre portait ses fruits. Victorieux pour la toute première fois de sa carrière, le pilote ibérique grillait ainsi la politesse au binôme Adrian Cruces - Hugo Millan ; alors qu’Angel Piqueras partait au tapis. Adrian Cruces prend ainsi la tête pour un point vis-à-vis d’Hugo Millan.

Prochain étape mi-juin à Montmeló.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.