Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

Ajustements techniques : le règlement évolue en Moto2™

La Commission Grand Prix a apporté quelques mises à jour, qui s’appliqueront pour certaines dès cette année.

Tags Moto2, 2021

La Commission Grand Prix, composée de Messieurs Carmelo Ezpeleta (Dorna, Président), Paul Duparc (FIM) et Hervé Poncharal (IRTA), a pris les décisions suivantes au cours d’une réunion virtuelle organisée le 10 mai :

Règlement technique – Moto2™ :

Concessions pour la saison 2021 – Avec effet immédiat

NTS et MV Agusta ont participé à la première course de la saison 2020 avec leur spécification 2019. En fait, ils n’avaient pas eu d’autres choix que de poursuivre avec leur précédent modèle, lorsque le développement a été gelé en vue des saisons 2020 / 2021 et ce, même s’ils avaient commencé à produire des pièces pour 2020. Cela aura forcément eu un impact sur leurs performances, vis-à-vis des autres constructeurs de châssis. La Commission a donc décidé d’y remédier, en accordant à ces deux marques les concessions suivantes en 2021 :

- NTS sera autorisé à utiliser ce garde boue avant ainsi que ce carénage principal, qui avaient été conçus pour 2020.

- MV Agusta sera autorisée à son garde boue 2020, son carénage principal, son assise et son bras oscillant.

La Commission a également accepté, avec le soutien de tous les constructeurs du Moto2™, de faire une entorse au protocole convenu pour le reste de la saison 2021, afin de leur permettre d’effectuer deux journées d’essais privés, mais uniquement avec leurs pilotes essayeurs !

Règlement – Effectif en 2022

La Commission a par ailleurs confirmé les normes suivantes, de telle sorte à minimiser les coûts.

- À compter de 2022, seront considérés comme pièces dites ‘de performance’, qui devront donc être homologués : Le cadre, le bras oscillant, le carénage principal et le garde boue avant.

- Toutes les spécifications, déclarées pour 2021, continueront d’être approuvées pour 2022 (et pour les saisons à venir).

- Chaque constructeur aura le droit à une évolution en 2022, pour chacune de ces pièces dites de performance, énumérées ci-dessus (qui pourront être introduites à des moments différents).

- La seule modification tolérée est le ‘retrait de matériaux’, dans les conditions suivantes :

Carénage principal et garde boue avant :

Ces matériaux peuvent être enlevés par meulage, perçage ou découpe, si ça n’affecte ou ne change pas le profil du design approuvé. L’unique but d’une telle démarche doit être de fournir espace et/ou refroidissement si nécessaire. Tous les efforts devront être faits pour ne pas dépasser ces effets et seront jugés à la seule discrétion du Directeur technique.

Cadre et bras oscillant :

Le retrait de matériaux peut être uniquement demandé par le constructeur du châssis, si ça n’affecte ou ne change pas le profil du design approuvé. L’unique but d’une telle démarche doit être de fournir espace et/ou refroidissement si nécessaire. Tous les efforts devront être faits pour ne pas dépasser ces effets.

Avant tout ajustement, le châssis ou le bras oscillant devra être présenté au Directeur technique pour s'assurer qu’il est conforme à celui homologué, que ça soit en termes de forme ou de poids. Une fois cette validation faite, la pièce sera enregistrée et un sceau officiel y sera appliqué, permettant alors le retrait. Le nouveau poids de la pièce sera ensuite annoté.  

Concessions pour les constructeurs de châssis

Tout fabricant de châssis, qui n'aurait pas inscrit de podium au cours des deux saisons précédentes, recevra la concession suivante :

- Il sera autorisé à un moment de la saison à améliorer soit le garde boue avant et le carénage principal, soit le cadre et le bras oscillant.

Essais pour les constructeurs de châssis Moto2™

La Commission a également approuvé une décision soutenue par tous les fabricants de châssis Moto2™, de mettre fin cette saison à cette norme, qui leur interdisait d’effectuer des tests avec des pilotes non contractuels. Autrement dit, ces derniers seront libres de procéder à des essais, avec des pilotes non titulaires. Pour les pilotes sous contrat, les fabricants sont limités par les restrictions de tests privés du pilote.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés