Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

GP de Styrie : KTM et Ducati prêts à défier Quartararo !

Fort d’une avance de 34 points, le Français pourra-t-il résister aux RC16 et Desmosedici qui promettent d’être redoutables sur ce tracé ?

Après six semaines d’interruption où les pilotes auront eu tout le loisir de se ressourcer, l’heure est à la reprise et cette deuxième moitié de saison débute justement par un double rendez-vous au Red Bull Ring : une destination qui a longtemps été la chasse gardée des Ducati.

Un coup à jouer pour les Ducati ?

Les Desmosedici ayant en effet remporté cinq des six épreuves disputées sur ce circuit sous l’ère MotoGP™. De quoi en faire les grandes favorites ? Peut-être bien. En tout cas, ses représentants sont bien déterminés à regrappiller du terrain sur Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) qui s’est très légèrement en tête. Parmi lesquels, son plus proche poursuivant et compatriote Johann Zarco (Pramac Racing). Le pilote du team Pramac court toujours après sa première victoire en catégorie reine et a ouvertement déclaré qu’il allait travailler son salto cet été, conscient de ses atouts sur ce tracé. L’an passé, il s’y était même hissé en première ligne avec un des prototypes alignés par Avintia et un scaphoïde fraîchement opéré ; séquelle de ce violent incident survenu une semaine plus tôt, qui avait également impliqué Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et qui l’obligera à tout compte fait partir de la pitlane. En attendant, le tricolore reste le plus régulier. Preuve en est, il compte déjà quatre Tops 3… Et quand il n’est pas en mesure de l’atteindre, il engrange à chaque fois de gros points, comme ce fut le cas à Assen.

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) sort également d’une honorable course. Qui sait ce qui aurait pu advenir, s’il n’avait pas eu à observer ce Long Lap Penalty pour avoir dépassé les limites de la piste… Mais son ultime (et unique) venue au Red Bull Ring en MotoGP™ date tout de même d’il y a deux ans, puisqu’en 2020 il était forfait. Jack Miller (Ducati Lenovo Team), qui figurait parmi les trois premiers au GP de Styrie comme au GP d’Autriche, aura pour sa part à cœur de faire oublier sa chute des Pays-Bas : une contre-performance qui lui aura fait perdre deux positions au classement général, puisque Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) en a profité pour s’infiltrer.

La menace Mir se précise

Il ne faudra d’ailleurs pas sous-estimer le Majorquin, qui a fraîchement renoué avec le podium - son troisième de l’année –  dans la mesure où il était dans le coup lui aussi lors de la précédente édition. Même chose pour Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), malheureusement victime d’une chute en tête de course. Ceci étant, le n°42 ne pointe actuellement qu’au 14e rang.

Quartararo toujours solide leader

Autant de potentiels adversaires dont Fabio Quartararo devra se méfier. Certes, le Niçois compte à ce stade quatre succès, en plus de cette troisième place du Sachsenring ; soit une avance de 34 longueurs. Toutefois la M1 n’a pas franchement brillé en Styrie l’an dernier. ‘El Diablo’ n’y a faisait pas mieux que huitième et 13e . Seul Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) l’avait battu en ayant fini cinquième et neuvième ; autant dire que les hommes de la marque aux diapasons ont une revanche à prendre.

On sera d’autre part attentif à Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), sixième du Championnat. Le Catalan, qui aura provoqué un véritable coup de théâtre avant les vacances en annonçant quitter la firme japonaise, sort à vrai dire d’un podium. Néanmoins un problème de freins était venu ruiner son Grand Prix de Styrie 2020.

Quand Viñales se jette de sa moto à plus de 200km/h...

Des KTM à domicile

Autres concurrents à prendre très au sérieux : Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), qui auront à cœur de briller devant leurs employeurs. Le Portugais, auteur de son tout premier triomphe au Red Bull Ring, se verrait bien répéter sa prestation, surtout qu’il n’a jamais terminé au-delà de la cinquième place depuis quatre courses. Son coéquipier, plus en retrait, ne s’en était pas trop mal sorti non plus pour ses débuts sur ce tracé au guidon de RC16.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), en quête de son premier Top 10 en Autriche, se retrouve par conséquent intercalé entre eux. Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui pourrait bien s’avérer plus redoutable après cette trêve estivale, est pour le moment dixième. Précisons que les fois où il a couru sur cette piste, le natif de Cervera n’a jamais manqué un Top 5. Ce week-end marquera enfin le grand retour de Dani Pedrosa, aligné pour la toute première fois en wildcard chez KTM et de Cal Crutchlow, remplaçant de Franco Morbidelli, qui continue de récupérer de son opération au genou.

La première séance d’essais libres MotoGP™ du Grand Prix de Styrie se tiendra ce vendredi à 9h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Course MotoGP™ : Qui a donc triomphé en Styrie ?