Achat de billets
Achat VidéoPass
News
4 jours ago
By FIM CEV Repsol

Le MotorLand accueille la cinquième manche du FIM CEV Repsol

Trois semaines après l'Algarve, les pilotes retrouvent la piste en Aragon sur le MotorLand

L'emblématique MotorLand Aragon accueille des pilotes prêts à en découdre sur son tracé technique dans la chaleur estivale.

Daniel Holgado (Aspar Junior Team) est plus que jamais leader de FIM Moto3™ JWCh après Portimão, où il a pris 20 points supplémentaires grâce à une performance, une fois encore, épatante. L'Espagnol reste certainement l'homme à battre pour la plupart des pilotes, même si Joel Kelso (AGR Team) tentera de réitérer un exploit après sa première victoire retentissante dans la catégorie. Les habitués de la tête de peloton que sont Ivan Ortolá (Team MTA), David Muñoz (Avatel - Cardoso Racing) et bien d'autres, auront eux aussi pour objectif de monter sur la plus haute marche du podium.

José Antonio Rueda (Team Estrella Galicia 0,0), en grande forme en ce moment, fait office d'outsider, tout comme David Alonso (Aspar Junior Team) et Syarifuddin Azman (SIC Racing), tous deux auteurs de prestations remarquables, le second étant le premier pilote à avoir privé Holgado d'une victoire cette saison. D'autres pilotes, comme Mario Aji (Astra Honda Racing Team) et Takuma Matsuyama (Asia Talent Team) chercheront quant à eux à rebondir après une contre-performance en Algarve. Le jeune Indonésien est toujours en quête de son premier podium alors que le Japonais cherche simplement à faire de meilleures performances. Les deux pilotes espèrent être plus chanceux à l'avenir, tout comme une bonne partie du peloton.

Le constat est à peu près similaire en Moto2™ ECh : Fermín Aldeguer (Boscoscuro Talent Team-Ciatti) écrase la concurrence. Le pilote espagnol débarque en Aragon sur une impressionnante série de sept victoires consécutives. Peut-il continuer sur sa lancée et remporter les deux courses du week-end ? Tout porte à croire que oui, mais il ne pourra pas rester éternellement invaincu. En Algarve, son coéquipier Alonso López est passé tout près d'une victoire après son attaque avant de céder la deuxième position en fin de course. Cette troisième place met un terme à sa série de 20 points par course, mais sa performance a montré qu'il est loin de renoncer à sa première victoire.

C'est Xavi Cardelus (Promoracing) qui a glané la deuxième place à López pour retrouver le podium, ce qui boostera l'Andorran avant d'aller en Aragon, lui qui a connu quelques contre-performances plus tôt dans l'année. Néanmoins, sa régularité lui permet de pointer à la troisième place au classement général. Une régularité qui a manqué à deux reprises à Lukas Tulovic (Liqui Moly Intact SIC Racing Team), seulement quatrième du classement général malgré sa qualité. L'Allemand va tout donner pour monter deux fois sur le podium ce week-end mais il devra probablement batailler contre son coéquipier Adam Norrodin, le Malaisien ayant fait des progrès notables en 2021, lui permettant d'être à égalité de points avec Tulovic, malgré deux abandons. On assiste donc à une lutte à la fois dans le garage et contre les autres pilotes.

Le Superstock 600 connaît aussi un leader invétéré avec Alex Escrig (Fau55 Tey Racing), qui ne cesse d'impressionner. Le pilote espagnol compte désormais 68 points d'avance sur son dauphin et coéquipier Andrej Vostatek. Parviendra-t-il à continuer sur cette lancée lors d'un autre double rendez-vous à domicile en Aragon ?

La régularité est également de rigueur en HETC. Grâce à sa victoire en Algarve, Xabi Zurutuza (Cuna de Campeones) est le nouveau leader du championnat. Depuis le début de la saison, le jeune Espagnol monte en puissance et est désormais sur une série de deux victoires consécutives qu'il essaiera de prolonger ce week-end. Ses coéquipiers Hugo Millan et Adrián Cruces, respectivement deuxième et troisième au classement général, font également preuve d'une constance remarquable, mais les deux pilotes courent toujours après leur première victoire de la saison tout comme Máximo Mártinez (Team Honda Laglisse), quatrième.

Le cinquième du classement général, Brian Uriarte (Team Estrella Galicia 0,0), est dans le cas inverse. Déjà vainqueur, mais avec trop d'abandons à son actif pour jouer le haut de tableau à ce stade de la saison, il cherchera à principalement à réduire son retard sur ses adversaires directs. Plus facile à dire qu'à faire avec un peloton compétitif dont tous les pilotes du top 10 sont déjà montés sur le podium cette année. Alors comment les deux longues lignes droites de MotorLand vont-elles bouleverser le HETC ? Rendez-vous ce week-end pour le découvrir !

Programme des courses

11:00 Course 1 Moto2™ - 16 tours

12:00 HETC Course 1 - 14 tours

13:00 Course Moto3™ - 15 tours

14:00 Course 2 Moto2™ - 16 tours

15:00 HETC Course 2 - 14 tours

Recommandés