Achat de billets
Achat VidéoPass
News
28 jours ago
By motogp.com

Autriche, le Grand Prix de la seconde chance…

Si Joan Mir aura agréablement surpris, la première course au Red Bull Ring se sera avérée plus compliquée pour KTM et Ducati.

Pas de répit pour le MotoGP™ qui s’apprête à disputer une deuxième course sur la piste du Red Bull Ring : une opportunité dont certains tenteront de se saisir à l’image des Ducati officielles ou de KTM, passés loin des résultats escomptés dimanche dernier, même si une Desmosedici a effectivement triomphé… en l’occurrence celle de Jorge Martín (Pramac Racing). Le Madrilène revient à vrai dire de loin, sachant qu’il avait loupé quatre Grands Prix après sa lourde chute de Portimão.

À charge de revanche pour Ducati

Jack Miller (Ducati Lenovo Team) et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) auront à l’inverse joué de malchance. L’un sera tombé alors qu’il lorgnait sur la troisième place de Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP). L’autre se montrait plus en délicatesse avec ses pneus et écopait en prime de trois secondes de pénalité, à défaut d’avoir pu couvrir son Long Lap Penalty ; ce qui le repoussait en dehors du Top 10. Au Championnat, le Turinois se retrouve donc quatrième à 58 points, juste devant son coéquipier pointé à 72 longueurs.

Johann Zarco (Pramac Racing) s’en sortait pour sa part légèrement mieux, puisqu’il aurait terminé quatrième s’il ne s’était pas fait déborder sur la fin par le binôme Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) – Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) ; ce qui lui permettait de conserver son statut de dauphin au classement général. L’écart a malgré tout légèrement augmenté en faveur de son compatriote et rival Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), comme en attestent ces 40 unités.

KTM, faire honneur à son Grand Prix

Autre marque qui aura à cœur de se rattraper : KTM. Certes, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) nous offrait de nouveau une splendide remontée pour rallier l’arrivée au quatrième rang, il n’empêche que Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing), déjà fragilisé du poignet après sa chute du vendredi, était contraint à l’abandon. Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing), invité à titre exceptionnel, se faisait de son côté une énorme frayeur dès le troisième tour, mais parvenait à repartir pour se classer dixième… Plutôt pas mal pour quelqu’un qui n’avait plus couru depuis deux ans et demi. Iker Lecuona (Tech3 KTM Factory Racing) et Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing) finissaient quant à eux relativement loin. Alors oui, la marque de Mattighofen en attendait un peu plus sur ses terres.

La menace Mir se précise

D’autres seront en quête de confirmation, comme Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), qui aura plutôt bien tiré son épingle du jeu sur ce premier round en Autriche. Le Majorquin, désormais armé de son holeshot device à l’arrière, y signait en effet un second podium d’affilée ; l’équivalent de quatre petits points et une position de gagnés. Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) aura parallèlement eu fort à faire, compte tenu de ses mauvaises qualifications.

Fabio Quartararo n’a également pas à rougir de sa prestation, sur un circuit d’ordinaire réputé comme défavorable aux M1. Il faut dire que la pluie les aura finalement épargnés. Mais ce week-end, il ne disposera visiblement pas de ce coup de pouce. À voir comment le Niçois gérera tout ça… Pendant ce temps-là, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), toujours sixième de la hiérarchie, essaiera de conjurer le mauvais sort. Car la semaine passée, en plus d’avoir calé sur la grille, il avait écopé d’un Long Lap Penalty et était entré aux box avant même que la course ne s’achève.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), forcé de se retirer et Marc Márquez (Repsol Honda Team), avec qui il aura justement connu deux accrochages, complètent le Top 10 provisoire. La première séance du Grand Prix Bitci d’Autriche sera à suivre ce vendredi à 9h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

MotoGP™ : Et le vainqueur du GP de Styrie est...

Recommandés