Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

Viñales, impatient de disputer son premier GP avec Aprilia

Tous les regards étaient rivés sur le Catalan lors de cette conférence de presse pré-Aragón.

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Jack Miller (Ducati Lenovo Team), Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini), sous ses nouvelles couleurs, Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Pol Espargaró (Repsol Honda Team) étaient réunis en conférence de presse, afin d’aborder ce GP d’Aragón qui les attend : une épreuve certainement un peu plus redoutée de l’actuel leader Fabio Quartararo.

Aragón, un tracé moins en faveur de Quartararo

Fabio Quartararo : « Effectivement, ce n’est pas mon tracé préféré, mais il y a bien des circuits que j’appréciais guère où nous avons performé, donc ça ne veut rien dire. Et la situation est totalement différente comparé à l’an passé, je me sens désormais beaucoup plus à l’aise, ce qui me permet d’être beaucoup plus régulier. Alors nous allons continuer de travailler comme nous le faisons, pour obtenir le meilleur résultat. »

Aprilia sous les feux de la rampe

Mais s’il y a bien une marque qui fait l’objet de toutes les attentions ce week-end, c’est bien Aprilia. Le constructeur de Noale, tout fraîchement récompensé de son premier podium sous l’ère MotoGP™, accueille à vrai dire une nouvelle recrue… un certain Maverick Viñales, qui courait hier encore pour Yamaha.

A.Espargaró : « Bien évidemment, ce podium de Silverstone constitue un boost. Après, les performances obtenues depuis le début de saison sont bien plus importantes, dans le sens où nous étions toujours très proches des leaders. À nous de poursuivre sur cette voie ou de faire encore mieux. Aragón est un circuit que j’adore et qui convient généralement bien à notre moto. L’an dernier, on y avait eu quelques difficultés à cause du froid, mais cette fois les conditions s’annoncent meilleures. Autrement dit, j’ai hâte d’y être. »

« Je suis également ravi que Maverick nous rejoigne. Je pense qu’il arrive au bon moment. Ça faisait longtemps que nous étions au contact et après ce qu’il s’est produit en Autriche, je suis heureux qu’il ait pu trouver refuge chez nous. Nous formons une équipe solide à mes yeux, avec Lorenzo Savadori en pilote essayeur. Nul doute, un joli futur nous attend. Certes, ça ne sera pas facile de progresser à compter de maintenant. On sait que le niveau est très élevé. Mais c’est un bon challenge que nous sommes prêts à relever. »

Maverick Viñales : « Je suis vraiment excité et motivé par ce nouveau départ avec Aprilia. Ces six courses visent à me préparer pour l’an prochain, un cadeau dont je compte pleinement profiter. Ma priorité sera d’apprendre, de m’adapter, sachant que c’est une moto avec un couple très différent. Mais mes premières impressions à l’issue du Test ont été très positives ; raison pour laquelle je n’avais qu’une idée en tête : courir dès Aragón. »

Rins, la lumière au bout du tunnel

Alex Rins se sera pour sa part bien rattrapé à Silverstone, avec cette deuxième place : son premier podium de l’année.

Alex Rins : « Notre première partie de saison aura été assez irrégulière et ça a été compliqué de voir le titre s’éloigner. Du coup à notre retour des vacances nous avons adopté une mentalité totalement différente. On essaie dorénavant d’aborder les courses les unes après les autres. En Autriche, nous avons un peu souffert, mais à Silverstone, nos efforts ont fini par payer. Nous avons pu démontrer toute l’étendue de notre potentiel, on méritait vraiment ce podium. Nous arrivons à présent en Aragón avec le plein de confiance. C’est un tracé que j’adore, même si la compétition reste très serrée. Nous allons nous donner à 100% et nous verrons où ça nous amène. »

Objectif : rectifier le tir pour Mir

Son coéquipier Joan Mir, crédité d’une neuvième place en Angleterre, est en revanche en quête de solutions…

Joan Mir : « Je reconnais que j’attendais beaucoup plus de Silverstone. Mais sur la fin, j’ai connu quelques soucis qui m’ont empêché de terminer plus haut dans la hiérarchie. Encore heureux mes adversaires ont aussi été en difficulté. Qu’importe que je sois deuxième au Championnat, je crois que nous devons procéder à un reset. Ça sera important de trouver d’emblée un bon feeling sur cette piste. Se battre pour la victoire serait juste génial. Nous allons faire le maximum. »

La première séance d’essais libres MotoGP™ se tiendra ce vendredi à 9h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

GP Tissot d'Aragón : La conférence de presse en intégralité

Recommandés