Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

Moto2™ - Misano : R.Fernández bis repetita !

Le Madrilène inscrit son deuxième succès en l’espace d’une semaine.

Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo) avait fait sensation au MotorLand en triomphant, alors qu’une semaine plus tôt il s’était fait opérer de la main droite. Et le Madrilène sera parvenu à répéter cet exploit, ce dimanche sur la piste de Misano, au terme d’une course parfaitement construite. Le n°25 décroche ainsi son sixième succès de l’année. À titre indicatif, c’est plus que Marc Márquez, lors de ses débuts en Moto2™.

Moto2™ : R.Fernández dur au mal

Lowes impuissant face au trio Fernández – Gardner - Canet

À l’extinction des feux, le poleman Sam Lowes (ELF Marc VDS Racing Team) tentait d’entrée de prendre le large : pas vraiment du goût d’Arón Canet (Inde Aspar Team) qui se débarrassait alors de Raúl Fernández pour opérer la jonction sur le Britannique. Quelques tours plus tard, Arón Canet délogeait finalement le n°22 des commandes. Raúl Fernández en profitait également pour s’infiltrer. Sam Lowes n’était en réalité pas au bout de ses peines, puisque Remy Gardner, venu se joindre à eux par la suite, prenait aussi l’ascendant sur lui. Si les quatre hommes resteront un temps groupés, le représentant du team ELF Marc VDS Racing lâchait au bout du compte du lest.

L’énorme frayeur de Gardner dans le dernier tour

Ils n’étaient à ce moment-là plus que trois à pouvoir prétendre à la victoire. Mais Raúl Fernández décidait de passer à l’offensive en débordant Arón Canet et Remy Gardner réagissait probablement un peu trop tard.

Quand Gardner prend tous les risques dans le dernier tour

R.Fernández continue de reprendre du terrain

Dans le dernier tour, le leader au Championnat manquait même de se faire éjecter de sa Kalex, en tentant de revenir sur son coéquipier. La messe était dite : la hiérarchie n’évoluera plus.

À quatre dixièmes près, Raúl Fernández s’illustrait ainsi devant Remy Gardner, soit cinq points supplémentaires de grappillés. Arón Canet grimpait pour sa part sur la troisième marche du podium.

Sam Lowes et Marco Bezzecchi (Sky Racing Team VR46) devait quant à eux se contenter des quatrième et cinquième places. Augusto Fernández (ELF Marc VDS Racing Team) terminait de son côté sixième ; tandis qu’Ai Ogura (Idemitsu Honda Team Asia) se classait septième. Xavi Vierge (Petronas Sprinta Racing), auteur d’un bon envol, Fabio Di Giannantonio (Federal Oil Gresini Moto2) et Celestino Vietti (Sky Racing Team VR46) complétaient le Top 10.

Au classement général, l’écart entre Remy Gardner et Raúl Fernández passe de 39 à 34 unités. Prochaine épreuve dans deux semaines aux États-Unis.

Le Top 10
1. Raúl Fernández - (Red Bull KTM Ajo)
2. Remy Gardner - (Red Bull KTM Ajo) - +0.402
3. Arón Canet (Aspar Team Moto2) - +0.569
4. Sam Lowes - (ELF Marc VDS Racing) - +1.578
5. Marco Bezzecchi - (Sky Racing Team VR46) - +4.920
6. Augusto Fernández - (ELF Marc VDS Racing) - +5.361
7. Ai Ogura - (Idemitsu Honda Team Asia) - +6.236
8. Xavi Vierge (Petronas Sprinta Racing) - +7.468
9. Fabio Di Giannantonio (Federal Oil Gresini Moto2) - +7.562
10. Celestino Vietti (Sky Racing Team VR46) - +13.230

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP Octo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini et profitez de l’intégralité de la saison Moto2™ avec le VidéoPass.

GP de Saint-Marin : Qui a donc triomphé en Moto2™ ?