Achat de billets
Achat VidéoPass
News
8 jours ago
By motogp.com

Test de Misano : Bagnaia domine la première journée

Et pendant ce temps-là, Marc Márquez expérimentait la toute première version du prototype 2022.

Le ciel demeurait encore relativement couvert ce mardi après-midi à Misano. Ceci étant, les pilotes auront été cette fois en mesure de mener à bien leur programme, puisque la piste avait entre-temps séché.

Ce qu'il faut retenir de cette première journée à Misano

Honda

Côté Honda, Marc Márquez (Repsol Honda Team) aura ainsi eu l’occasion d’évaluer cette première version du prototype 2022 : une moto radicalement différente, ne serait-ce de par sa physionomie, qu’avait testé Stefan Bradl (Team Honda HRC) le matin-même.

Yamaha

Chez Yamaha, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) aura pu expérimenter pour sa part un nouveau châssis, ainsi qu’un siège très légèrement modifié. Pour Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP), récemment promu, il s’agissait de poursuivre son adaptation à son nouvel environnement de travail. Même chose pour Andrea Dovizioso (Petronas Yamaha SRT).

Ducati

Dans le clan Ducati, Johann Zarco (Pramac Racing), qui a quitté le circuit un peu plus tôt de telle sorte à pouvoir se faire opérer du bras dès demain, bénéficiait d’un nouveau châssis. Les pilotes officiels disposaient quant à eux d’un nouvel aéro à l’avant, tout comme Jorge Martín (Pramac Racing). Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) l’étrennait d’ailleurs, lorsqu’il s’est fait piéger sur les coups de 15h30. Enea Bastianini (Avintia Esponsorama), qui mettait prématurément un terme à sa deuxième séance en raison d’une chute, s’était en revanche vu confier un nouvel élément pour la boite de vitesses.

Suzuki

Suzuki tentait pendant ce temps-là de rattraper le temps perdu, comme en attestent ces 65 et 71 boucles couvertes par Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) ; ce qui en faisait de loin les concurrents les plus assidus en piste. Ces derniers auront eu l’opportunité de retester le moteur 2022, tout en explorant les setups et l’électronique, en vue de la deuxième manche à Misano.

Aprilia

Parallèlement Maverick Viñales cherchait encore à s’acclimater à cette RS-GP et le Catalan fut victime d’un petit problème de capteur en cours de matinée. Aprilia avait également apporté dans ses bagages de nouvelles ailettes avant, plus étroites que les précédentes.

KTM

KTM avait enfin chargé Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing) d’épauler les quatre titulaires de sa marque, pour améliorer le package actuel, en continuant le développement en vue de 2022. Ce mercredi, Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing) et Iker Lecuona (Tech3 KTM Factory Racing) céderont leur place au binôme Remy Gardner – Raúl Fernández, dont l’arrivée en MotoGP™ est prévue la saison prochaine.

Les chronos

En termes de performances, Francesco Bagnaia, qui s’était illustré ce dimanche, se montrait le plus rapide avec un tour en 1’31.524. Pol Espargaró (Repsol Honda Team) était de fait contraint de s’incliner pour un dixième. Takaaki Nakagami (LCR Honda Castrol) et Joan Mir repartaient avec les troisième et quatrième chronos ; tandis qu’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) se classait cinquième.

Luca Marini (Sky VR46 Avintia) figurait en embuscade, accompagné de Jack Miller (Ducati Lenovo Team) et de Fabio Quartararo. Jorge Martín et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) complétaient le Top 10. Notre second tricolore Johann Zarco terminait au 13e rang.

Le Top 10 :
1. Francesco Bagnaia
(Ducati Lenovo Team) – 1:31.524
2. Pol Espargaró 
(Repsol Honda Team) + 0.107
3. Takaaki Nakagami
(LCR Honda Idemitsu) + 0.389
4. Joan Mir
(Team Suzuki Ecstar) + 0.403
5. Aleix Espargaró 
(Aprilia Racing Team Gresini) + 0.465
6. Luca Marini
(SKY VR46 Avintia) + 0.474
7. Jack Miller
(Ducati Lenovo Team) + 0.520
8. Fabio Quartararo
(Monster Energy Yamaha MotoGP) + 0.539
9. Jorge Martin
(Pramac Racing) + 0.611
10. Brad Binder
(Red Bull KTM Factory Racing) + 0.645

Cliquez ICI pour consulter les résultats complets.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Test de Misano - Jour 1 : Ce qu'ils en ont pensé