Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Test de Misano : A.Espargaró se hisse en tête à 13h

Et pendant ce temps-là, Remy Gardner et Raúl Fernández effectuaient leurs grands débuts au guidon de la RC16.

KTM accueille Gardner, R.Fernández… et un nouvel aéro !

Les activités ont repris ce mercredi matin à Misano : une deuxième journée de Test, qui marquait les grands débuts de Remy Gardner (Red Bull KTM Ajo) et de son dauphin Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo) en MotoGP™. Il s’agissait en effet de leur donner un avant-goût de 2022. Du coup Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing Team) et Iker Lecuona (Tech3 KTM Factory Racing Team), non reconduits pour la saison prochaine, s’étaient éclipsés de telle sorte à ce qu’ils puissent essayé cette RC16. Remy Gardner allait toutefois connaître sa première glissade dans le virage 10, peu avant 13h.

KTM aura par ailleurs fait parler d’elle avec ce nouveau carénage avant, étrenné par Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing).

Honda met les bouchées doubles

Chez Honda, on comptait pas moins de six motos dans le box Repsol Honda. Une d’elle était pourvue d’une prise d’air et d’ailettes légèrement différentes, comparé à ce qu’on avait déjà pu voir. Stefan Bradl (Team Honda HRC) n’aura pour sa part bouclé aucun temps, à l’image de Johann Zarco (Pramac Racing) ; le Français venant de se faire opérer d’un syndrome des loges et à en croire cette récente photo postée sur les réseaux sociaux, l’intervention se serait bien déroulée.

Zarco remplacé par Pirro dans le clan Ducati

Côté Ducati, le tricolore est donc remplacé ce mercredi par Michele Pirro (Ducati Lenovo Team). Pendant ce temps-là, Jack Miller (Ducati Lenovo Team) est occupé à effectuer des comparaisons entre les deux packages aérodynamiques aperçus la veille. À noter qu’Enea Bastianini (Avintia Esponsorama) se sera fait piéger dans l’ultime virage : une chute fort heureusement sans conséquence, mais on ne pouvait pas en dire autant de sa Desmosedici, bien amochée…

Guintoli en renfort chez Suzuki

Suzuki était en revanche concentrée cette fois sur le châssis, ainsi que sur l’électronique. Sylvain Guintoli (Team Suzuki Ecstar), tout juste rentré du Castellet où il a remporté le Bol d’Or en compagnie de Gregg Black et de Xavier Siméon, était présent pour épauler le binôme Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) – Alex Rins (Team Suzuki Ecstar).

Deux chutes pour Morbidelli

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) aura poursuivi son évaluation du châssis 2022 ; tandis que Franco Morbidelli, toujours en phase d’adaptation à ce nouvel environnement, perdait à deux reprises le contrôle de sa M1.

Aprilia, objectif maintenir le cap

Aprilia continuait en attendant de jouer sur les différentes configurations aérodynamiques. Et les efforts de la marque de Noale semblaient payer, puisqu’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) concluait cette matinée au sommet de la hiérarchie avec un tour en 1’31.599. Le Catalan battait ainsi Francesco Bagnaia, qui avait dominé la journée du mardi, pour 65 millièmes.

Les chronos

Joan Mir et Jack Miller se voyaient quant à eux crédités des troisième et quatrième chronos provisoires. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Pol Espargaró (Repsol Honda Team) figuraient dans leur sillage. Fabio Quartararo se classait septième. Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et Luca Marini (Sky VR46 Avintia) complétaient le Top 10 provisoire. Les nouveaux venus Raúl Fernández et Remy Gardner héritaient des 22e et 25e rangs.

Les pilotes ont encore droit à quatre heures de roulage supplémentaires.

Le Top 10 à 13h :
1. Aleix Espargaró 
(Aprilia Racing Team Gresini) – 1:31.599
2. Francesco Bagnaia
(Ducati Lenovo Team) + 0.065
3. Joan Mir
(Team Suzuki Ecstar) + 0.108
4. Jack Miller
(Ducati Lenovo Team) + 0.199
5. Takaaki Nakagami
(LCR Honda Idemitsu) + 0.288
6. Pol Espargaró 
(Repsol Honda Team) + 0.327
7. Fabio Quartararo
(Monster Energy Yamaha MotoGP) + 0.360
8. Maverick Viñales
(Aprilia Racing Team Gresini) + 0.403
9. Miguel Oliveira
(Red Bull KTM Factory Racing) + 0.537
10. Luca Marini
(SKY VR46 Avintia) + 0.557

Cliquez ICI pour consulter les résultats complets.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.