Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

Bagnaia sur les traces de Rossi…

Le Turinois devient en effet le premier Italien à enchaîner trois poles depuis ‘Il Dottore’.

1. Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) succède à Jorge Lorenzo, dernier pilote à avoir enchaîné trois poles sous les couleurs de Ducati. C’était en 2018, entre les courses de Silverstone et d’Aragón.

Bagnaia : « Nous pouvons faire une belle course »

2. Plus aucun Italien n’avait réalisé une telle performance depuis Valentino Rossi en 2009 (du Sachsenring à Brno).

Résumé : La série continue pour Bagnaia en Q2

3. Ce dimanche, Francesco Bagnaia espère devenir le second représentant Ducati à inscrire une troisième victoire consécutive. Seul Casey Stoner y est arrivé à ce jour, en 2007 et 2008.

1

GP des Amériques : La tour de la pole !

4. Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) partagent la première ligne pour la septième fois d’affilée.

Quartararo : « Un podium serait un bon résultat »

5. Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui s’était toujours distingué dans cet exercice à Austin, devra à défaut se contenter d’une troisième place. Ceci étant, la dernière fois qu’il avait atteint la première rangée, c’était au GP d’Espagne 2020, juste avant sa blessure, autrement dit il y a 441 jours !

Márquez de retour sur la première rangée !

6. Il faut remonter à Jorge Lorenzo sur la piste de Laguna Seca en 2012 pour voir un pilote autre que Honda dominer des qualifications aux États-Unis.

7. Johann Zarco (Pramac Racing) a déjà figure à 13 reprises sur une des deux premières lignes cette année. Il espère à présent renouer avec ce podium auquel il n’a plus goûter depuis la Catalogne.

La coalition Ducati s'organise

8. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), un des rescapés des repêchages, hérite du huitième chrono : ses troisième meilleures qualifications cette saison. Huit de ses 12 podiums obtenus en MotoGP™ ont été enregistrés alors qu’il s’élançait au-delà de la sixième position.

Mir raconte comment il a retourné la situation ce samedi

9. Luca Marini (Sky VR46 Avintia), qui a réussi à tirer son épingle du jeu en Q1, a été crédité du neuvième temps. La seule fois où il était mieux placé sur la grille, c’était au Portugal (huitième). À ce jour, son meilleur résultat reste une cinquième place signée en Autriche.

Marini : « Je pilote cette Ducati comme je le souhaite »

10. Jack Miller (Ducati Lenovo Team), unique pilote de nationalité autre qu’italienne ou espagnole à s’être hissé sur le podium à Austin en catégorie reine, partira 10e. La dernière fois qu’il avait fait pire, c’était au GP de Teruel l’an passé (14e).

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Comment Miller explique-t-il sa contreperformance de la Q2 ?