Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Moins de pression à Portimão, mais un spectacle intact !

C’est ce que nous promettent Fabio Quartararo et Francesco Bagnaia, principaux protagonistes de cette conférence de presse.

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), Pol Espargaró (Repsol Honda Team), le local de l’étape Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et Enea Bastianini (Avintia Esponsorama) fraîchement récompensé d’un second podium, donnaient ce jeudi une conférence de presse pour nous livrer leurs impressions avant ce GP Brembo d’Algarve : une épreuve que notre Français aborde sans plus aucune pression dans la mesure où il est déjà assuré de repartir avec la couronne.

Bagnaia et Quartararo prêts à en découdre, sans pression

Fabio Quartararo : « De la pression, il y en a toujours avant une course. Ceci étant rien de comparable à Misano où je jouais le titre. J’ai atteint mon objectif. Bien sûr, je me donnerai à fond, si je suis ici, c’est pour me battre pour un podium ou une victoire. On verra le résultat final. Après, ça serait effectivement sympa de pouvoir inscrire cette triple couronne. »

Francesco Bagnaia : « Je suis impatient de disputer ces deux courses. Fabio n’a plus aucune pression. Du coup, j’aimerais pouvoir me battre contre lui. Non pas comme à Misano, mais en partant au même niveau. Deux tracés très différents nous attendent. La dernière fois, nous avions été plutôt rapides en Algarve. À l’inverse, j’ai toujours eu un peu de mal à Valence. Je dois donc comprendre comment m’y prendre. »

Et voici les autres thèmes évoqués durant cette conférence de presse…

Oliveira, bien décidé à en profiter devant ses supporters

Miguel Oliveira : « C’est la première fois que je ressens ce feeling de courir à domicile : j’ai hâte de voir les tribunes remplies de fans, de recevoir leur soutien. J’espère qu’ils apprécieront le spectacle, car ils n’ont plus assisté à de courses depuis 2012. Peut-être qu’on pourra célébrer quelque chose ensemble ce dimanche […] La mentalité est un peu différente comparé au début d’année. À l’époque, on avait plein de soucis, le package était loin d’être complet. Les conditions n’avaient également rien à voir avec novembre 2020. Du coup on était un peu perdus. Mais maintenant on commence à se rapprocher. Même si je n’ai pas été en mesure de terminer la course à Misano, je me sentais nettement plus à l’aise et ça avait déjà été le cas à Austin. Après, ce qui importe le plus c’est de retrouver ces sensations pour construire un bon week-end et finir l’année en beauté. »

Des pilotes tournés déjà vers 2022

Pol Espargaró : « C’est un circuit que j’ai toujours apprécié. L’an dernier, j’y avais réalisé une course décente avec la KTM. Encore un peu je terminais sur le podium. Mais en début de saison, nous avions énormément de problèmes. Sans compter cette lourde chute dans le dernier virage, autant vous dire que je ne garde pas forcément de bons souvenirs de ce tracé sur la Honda. À voir ce que ça donne cette fois, sachant que j’ai eu l’occasion de venir ici cet été et que notre moto a depuis bien évolué, on en a eu la preuve à Misano […] En fait, ce n’est pas tellement pour 2021 que nous travaillons, car j’ai très vite compris que c’était foutu pour moi. Ça fait quelques temps déjà que nous sommes focalisés sur le futur. Nous essayons, dans la limite du possible, de jouer un maximum avec notre package. Parfois on fait face à des avantages, parfois à des inconvénients comme c’était le cas à Austin. Pour ma part, je veux juste faire un reset. J’estime maintenant avoir suffisamment d’expérience avec la Honda. Je pense que je suis capable d’inscrire de bons résultats en partant de zéro avec une bonne base et de me faire plaisir ; ce qui n’a pas été le cas ces temps-ci en raison de tous ces soucis. Cela dit, je suis convaincu que nous avons un bel avenir devant nous. Nous devons juste travailler davantage, comme nous partons avec des points faibles. »

La première séance d’essais libres MotoGP™ à Portimão se déroulera ce vendredi dès 10h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

GP d'Algarve : La conférence de presse en intégralité

Recommandés