Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 minutes ago
By motogp.com

Di Giannantonio dans le grand bain

Notre rédaction vous retrace le parcours de cet Italien, qui s'apprête à faire le grand saut en catégorie reine.

Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing) s'est tout d'abord fait connaître en Championnat d'Europe Moto3™. Il y termine neuvième de la saison 2013, puis migre vers la Red Bull Rookies Cup. Sa première campagne dans cette formule de promotion se traduira par deux podiums et une huitième place au général. Annoncé parmi les favoris en 2015, il ne fera jamais moins bien que cinquième sur les sept premières manches, avec en point d'orgue cette première victoire au Sachsenring. Deux autres suivront à Brno et en Aragón, insuffisant néanmoins pour tenir tête à Bo Bendsneyder (Pertamina Mandalika SAG Team), crédité du graal.

Le Romain retient malgré tout l'attention de Gresini Racing, qui l'invite à disputer l'ultime course de l'édition 2015 et le titularise en vue de 2016. Après des débuts timides au sein de cette catégorie Moto3™, il signe une formidable deuxième place sur ses terres du Mugello : une performance qu'il rééditera à Assen, outre ce GP de République tchèque achevé en troisième position. Beaucoup plus régulièrement aux avant-postes, il héritera ainsi du sixième rang final. En 2017, il nous offrira des prestations similaires.

Red Bull's Race Week : Di Giannantonio au GP d'Italie

Somme toute, il faudra attendre 2018 pour le voir ouvrir son compteur, plus exactement en Moravie. Ce résultat, combiné à un nouveau succès en Thaïlande et quatre autres Tops 3, lui permet de combler une partie de son retard sur Jorge Martín (Pramac Racing). Cela dit, il devra se contenter du statut de dauphin.

Promu chez Speed Up Racing en Moto2™, l'Italien empoche d'emblée une deuxième position sur son circuit fétiche de Brno et à Misano ; ce qui lui vaudra de finir neuvième, devant l'ensemble des rookies. Malheureusement, il observera une certaine baisse de régime dans la foulée et pour cause, il ne fera pas mieux que 15e, avec en prime une chute survenue en tête de course à Valence... Moins d'un tour restait à couvrir.

Di Giannantonio si près du but...

En 2021, l'Italien passe ensuite sur une Kalex du team Federal Oil Gresini. Son retour dans cette famille sera d'ailleurs riche en émotions : le n°49 n'hésitant pas à dédier ce podium à l'ancien patron de la structure, décédé quelques semaines plus tôt du Covid-19. Son premier troimphe en Moto2™ arrivera quant à lui à Jerez.

Di Giannantonio dédie son podium à Fausto Gresini

Avant de se rendre au Sachsenring, Fabio Di Giannantonio apprend que son aventure avec Gresini Racing se poursuivra dans la cour des grands puisqu'il enfourchera en 2022 une Ducati aux côtés d'Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP). Beaucoup attendaient cette décision et nous sommes tous impatients de voir comment le transalpin négociera ce tournant !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Di Giannantonio prêt à piloter la 'moto de ses rêves'