Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Raúl Fernández s'attaque à présent au MotoGP™

Retour sur le parcours de cet Espagnol qui, du haut de ses 21 ans, s'apprête à rejoindre la catégorie reine.

En 2015, Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo) intègre tout d'abord le FIM CEV Repsol Moto3™, où il passera l'équivalent de quatre saisons. Parallèlement, l'Espagnol prend aussi part aux éditions 2015 et 2016 de la Red Bull MotoGP™ Rookies Cup.

Auteur de trois podiums, le Madrilène termine septième de cette coupe pour sa première participation. L'année suivante, il fera encore mieux avec cinq victoires et six Tops 3, ce qui lui vaudra une troisième place au général. Toujours en 2016, le n°25 se classe également troisième du FIM CEV Repsol Moto3™, alors qu'il n'était que 14e en 2015. Lors de la campagne 2017, il connaît en revanche plus de difficultés, puisque ces 11 petits points enregistrés le font dégringoler en 28e position. Néanmoins, le pilote ibérique se ressaisit en 2018 et glane le titre en signant trois succès.

Red Bull Race Week : R. Fernández à la poursuite du titre

Entre 2016 et 2018, Raúl Fernández dispute ses huit premières courses en mondial Moto3™. Il finira notamment neuvième du GP d'Allemagne 2018, comme remplaçant de Darryn Binder sous les couleurs du team Red Bull KTM Ajo.

En 2019, l'Espagnol est ensuite titularisé chez l'Ángel Nieto Team à qui il offrira six Tops 10. Mais la régularité lui fera défaut, d'où ce 21e rang et ces 60 unités ; ce qui n'empêchera pas Aki Ajo, convaincu de son talent, de lui accorder sa confiance... à juste titre. En effet, il décroche ses deux premiers triomphes et ira jusqu'à figurer parmi les quatre premiers de cette catégorie.

1

R. Fernández remporte le Triumph Triple Trophy 2021

En 2021, le jeune homme de 20 ans fait ainsi le grand saut en Moto2™ et y fera sensation. Preuve en est : le représentant du team Red Bull KTM Ajo s'imposera à huit reprises. Raúl Fernández manquera tout compte fait la couronne pour quatre petits points vis-à-vis de son coéquipier Remy Gardner (Red Bull KTM Ajo). Il pourra surtout regretter sa chute spectaculaire d'Émilie-Romagne à deux Grands Prix de la fin. Sans quoi, il prenait virtuellement les commandes du Championnat. Ce dernier fera partie des pilotes à suivre pour ses débuts en MotoGP™ dès 2022.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

R. Fernández conscient d'avoir raté une belle occasion...

Recommandés