Achat de billets
Achat VidéoPass
News
30 jours ago
By motogp.com

Galerie photo – Spécial tension

Petite sélection de clichés pris cette année, lorsque la pression était clairement palpable.

Tags MotoGP, 2022

Tout au long d’un week-end, pilotes et équipes font face à certains moments de tension, que ça soit pour se figurer directement en Q2, pour se hisser en première ligne ou tout simplement en course, d’autant plus si la météo s’en mêle. Voici quelques clichés d’eux, le visage fermé.

GP du Qatar : Le coup d’envoi d’une nouvelle saison s’apprête à être donné. Jorge Martín (Prima Pramac Racing), qualifié en pole, était plein d’espoir. Malheureusement, le Madrilène se faisait embarquer dans une chute par Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team).

GP d’Indonésie : La météo venait s’inviter au programme juste avant la course. Tous avaient du coup les yeux tournés vers le ciel !

GP d’Argentine : Johann Zarco (Prima Pramac Racing) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team) en train de faire le vide autour de soi. Le Catalan, auteur de sa première pole au guidon de la RS-GP, ignorait alors qu’il ouvrirait son compteur à victoire.

GP des Amériques : Marc Márquez (Repsol Honda Team) y faisait son grand retour à la compétition, après un nouvel épisode de diplopie, conséquence d’une chute survenue lors du warm-up en Indonésie.

GP de France : Tous les regards étaient rivés vers le local de l’étape et Champion du Monde Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™). Conscient de ses difficultés à doubler avec la M1, le tricolore avait à cœur d’arracher une première ligne, mais ses efforts ne furent hélas pas suffisants.

GP de Grande-Bretagne : Les choses allaient se compliquer pour Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP™), contraint de disputer la Q1. L’Italien parvenait malgré tout à se sauver pour nous offrir une belle remontée et terminer au pied du podium.

GP d’Autriche : Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) y partait relativement loin et pour cause le transalpin occupait seulement la 20e place sur la grille ; ce qui ne l’empêchera pas d’en gagner 11 !

GP d’Indonésie : Impuissant, Alberto Puig y voyait son pilote Marc Márquez envoyé en Q1, alors que Francesco Bagnaia était déjà pleinement focalisé sur la pole, qu’il ratait pour un peu plus d’un dixième.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.