Achat de billets
Achat VidéoPass
News
19 jours ago
By motogp.com

Direction Sepang pour l’avant-dernière manche de la saison

La tournée outre-mer se termine à Sepang, en Malaisie, où les enjeux seront nombreux suite au sacre de Márquez au Japon.

Le Circuit International de Sepang s’apprête à accueillir la dix-septième des dix-huit manches du Championnat du Monde MotoGP™ 2016, le Grand Prix Shell de Malaisie, qui avait été l’un des tournants de la saison l’an dernier et sans aucun doute son épisode le plus controversé. Cette fois-ci, le paddock MotoGP™ se rend à Sepang dans des circonstances très différentes puisque le titre mondial a été remporté par Marc Márquez (Repsol Honda Team) dès le Japon.

Sacré en catégorie reine pour la troisième fois de sa carrière, Márquez semblait bien parti pour décrocher sa première victoire en tant que Champion en titre une semaine plus tard en Australie mais a fini par partir à la faute alors qu’il était seul en tête. Suite à cette erreur sans conséquence, l’Espagnol sera déterminé à se relancer à la conquête de la victoire, d’autant plus à Sepang, où il n’avait fait que six tours l’an dernier avant de chuter suite à son contact avec Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP).

Support for this video player will be discontinued soon.

La chute de Márquez en tête de la course

Deuxième à Phillip Island, ce dernier a conforté son avance sur son coéquipier Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) dans leur duel pour le titre de vice-Champion et dispose maintenant de 24 points de plus que l’Espagnol. Rossi n’aura donc qu’à marquer deux points de plus que son coéquipier pour s’assurer la seconde place au Championnat mais peut s’attendre à une rude bataille.

Seulement sixième en Australie, Lorenzo aborde effectivement ses deux dernières courses avec Yamaha déterminé à renouer avec la victoire et se battra pour la seconde place face à Rossi jusqu’au bout, avant de rejoindre Ducati pour la saison 2017, qui pourrait être un nouveau chapitre de leur rivalité historique.

Devancé par Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) au classement général après avoir manqué les deux dernières courses, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) avait remporté haut la main l’épreuve de Sepang en 2015 et sera absent cette année puisqu’il continue de récupérer de son opération de la clavicule droite. Remplacé par Nicky Hayden en Australie, l’Espagnol sera cette fois-ci remplacé par Hiroshi Aoyama, qui avait déjà pris sa place au Japon et retrouvera un circuit où il avait gagné deux fois en 250cc, notamment en 2009, l’année de son titre mondial.

Support for this video player will be discontinued soon.

Pedrosa triomphe en solitaire à Sepang

Pedrosa pourrait bientôt concéder la cinquième place du classement général à Cal Crutchlow (LCR Honda), qui est revenu à seulement quatorze points en décrochant sa seconde victoire en MotoGP™ lors de l’épreuve précédente, à Phillip Island. Avec 24 points d’avance sur Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), le Britannique pourrait aussi s’assurer du titre de premier pilote de Team Indépendant avant la dernière manche de la saison, qui aura lieu à Valence.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Et de deux pour Crutchlow !

Chez Ducati, Andrea Dovizioso (Ducati Team) retrouvera l’un de ses circuits favoris, où son dernier podium remonte cependant à 2010. L’Italien pourrait avoir une belle carte à jouer sur le tracé malaisien, qui comporte des sections taillées pour la Desmosedici GP 2016, dont la partie centrale composée de deux longues lignes droites liées par une épingle très fermée. Son coéquipier Andrea Iannone, absent des quatre dernières courses après s'être fracturé une vertèbre lors des essais libres à Misano, devrait quant à lui faire son retour et commencera par une visite médicale avec les médecins officiels afin de confirmer qu'il a bien récupéré de sa blessure.

Pol Espargaró et Bradley Smith tenteront quant à eux de poursuivre sur leur lancée après avoir obtenu des résultats positifs en Australie, où ils ont respectivement fini cinquième et huitième, et voudront finir la saison en beauté avant de quitter Monster Yamaha Tech3 pour rejoindre KTM.

Privé de la course par un problème technique qui l’avait contraint à s’élancer de la pit-lane et à revenir aux stands pour abandonner dès la fin de son premier tour, Loris Baz (Avintia Racing) espèrera pour sa part avoir un peu plus de réussite afin de mettre fin à une série de cinq courses sans le moindre point.

Les essais libres de la catégorie MotoGP™ commencent vendredi à 9h55, heure locale (GMT +8), soit 3h55 en France métropolitaine.

Recommandés