Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

P. Espargaró ne redescend plus de son nuage !

L’Espagnol, qui bénéficie depuis Le Mans d’un nouveau moteur, s’est encore offert le quatrième temps des FP2 ce vendredi.

Après sa sixième place du Mans, Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) continue d’être sur un petit nuage. Preuve en est, ce vendredi, avec ce tour en 1’46.966 qui lui permettait de repartir avec le quatrième chrono, soit quatre positions de gagnées comparé au matin. Un résultat, dont il se disait fier, surtout sur un tracé de vitesse comme le Mugello, qui fait office de véritable test pour le constructeur autrichien.

Support for this video player will be discontinued soon.

Le nouveau moteur KTM qui donne des ailes !

« Franchement, je suis content de notre position au classement car le Mugello est un tracé loin d’être évident. On sait que les Ducati y ont clairement un avantage. Alors être capable d’en devancer certaines est ultra positif pour nous. »

À vrai dire, la marque de Mattighofen a dégainé depuis Le Mans une nouvelle arme… un moteur plus puissant, qui semble faire ses preuves !

« Je ne suis pas certain du réel apport du bras oscillant en carbone sur cette piste, car la moto a tendance à être un peu nerveuse à l’arrière, explique l’Espagnol. Ça fait partie des choses que nous devons améliorer pour demain. Mais le package est juste superbe. C’est juste incroyable d’arriver à de telles performances, sachant qu’il y a encore quelques courses, nous n’étions pas dans le Top 10. Bien évidemment, c’est que la première journée, mais depuis Le Mans, nous sommes vraiment sur un petit nuage. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Zarco : « On sent davantage de puissance ! »

Et ce moteur est désormais mis à disposition de Johann Zarco, qui confiait ressentir une nette différence. Le Français se classait d’ailleurs 12e au cumul de ces deux premières séances.

« Je suis tombé dans le virage 11, raconte le tricolore. J’ai simplement perdu l’avant en accélérant sur l’angle. Une chute classique, mais fort heureusement pas de bobo. J’ai juste eu le temps de me changer et de repartir avec un pneu arrière soft, pour se donner une chance d’améliorer le chrono. J’ai réalisé deux bons tours. C’est plutôt encourageant d’être à seulement six dixièmes du premier ! On a peut-être pas le bras-oscillant en carbone, en attendant on a un très bon moteur. Ça se voyait clairement en ligne droite et ça fait plaisir de ressentir ça. Après il faut aussi parvenir à être à l’aise dessus et là, j’essaie de m’adapter. Il faut que je force un peu mon style, mais je suis content de terminer 12e ! »

Reste désormais à confirmer ce samedi, avec peut-être une place en Q2…

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés