Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By Team Suzuki Ecstar

Viñales valide la dernière évolution du châssis de la GSX-RR

L’Espagnol a pu travailler sur une nouvelle version du cadre, déjà testée à Valence au mois de mai, et a obtenu des résultats convaincants.

Après s’être offert une quatrième place à domicile lors du Grand Prix Monster Energy de Catalogne, Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) était parmi les pilotes présents en piste lundi à Montmeló pour le second Test post-GP de la saison 2016.

L’Espagnol a eu l’opportunité de rouler avec une nouvelle version du châssis de la GSX-RR, qu’il avait testée une première fois à Valence, et a cette fois-ci tiré des conclusions suffisamment positives pour espérer l’utiliser pour la prochaine course, qui aura lieu à Assen à la fin du mois.

« Les ingénieurs vont maintenant analyser toutes les données mais je suppose que nous garderons le nouveau châssis à Assen » Maverick Viñales

Maverick Viñales : « Je suis content du résultat, même si j’ai eu du mal en fin de course parce que je manquais de grip à l’arrière. J’ai pris un très bon départ et je suis resté proche du groupe de tête. Mes tours étaient rapides et réguliers mais j’ai mis du temps à doubler le cinquième puis le quatrième et j’ai beaucoup usé mes pneus. C’est dommage de ne pas avoir doublé plus tôt parce que j’aurais peut-être pu me battre pour le podium. Nous manquons encore de grip à l’arrière mais je suis content de cette quatrième place. C’était une belle manière de rendre hommage à mon ami Luis Salom. »

« Pour le test, nous nous sommes concentrés sur l’évolution du châssis que nous avions déjà testée à Valence et je me sens plus confiant avec. Nous avions utilisé le châssis standard pour la course ici en Catalogne parce qu’il était trop risqué d’utiliser le nouveau mais avec le travail réalisé aujourd’hui, et les nouveaux réglages que nous avons utilisés, les progrès sont significatifs. J’ai pu aller plus vite que pour la course mais le feeling était aussi meilleur, ce qui me permettait de rouler plus en confiance. J’avais demandé à avoir plus de grip à l’arrière et Suzuki a modifié le châssis afin qu’il soit plus efficace dans ce domaine. Je me sens désormais mieux sur les passages en courbe et je peux donc être un peu moins agressif sur mes pneus. Les ingénieurs vont maintenant analyser toutes les données mais je suppose que nous garderons le nouveau châssis à Assen. » 

Support for this video player will be discontinued soon.

Viñales : « Très content du nouveau châssis »