Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Nakagami tient enfin sa première victoire

Le Japonais s’est imposé en solitaire au Motul TT Assen, devant Johann Zarco et Franco Morbidelli.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Nakagami goûte enfin aux joies de la victoire

Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) aura dû attendre son 111e Grand Prix pour enfin gravir la plus haute marche du podium et l’a fait en s’offrant une superbe victoire en solitaire dans la Cathédrale d’Assen, lors de la huitième manche du Championnat du Monde Moto2™ 2016.

Le Japonais, qui était passé très près de la victoire à plusieurs reprises en 2013, lorsqu’il avait réalisé une série de quatre secondes places, a réalisé un bon départ depuis la deuxième ligne et n’a pas tardé à attaquer pour se rapprocher de la première position, qu’il a prise à Franco Morbidelli (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) dans le dixième tour et n’a ensuite plus lâchée, creusant tout de suite l’écart pour compter jusqu’à trois secondes d’avance.

Support for this video player will be discontinued soon.

Nakagami : « Cette course a été géniale »

Bousculé en début d’épreuve, Johann Zarco (Ajo Motorsport) était quatrième au moment où Nakagami est passé en tête et s’est alors empressé de se défaire de Tom Lüthi (Garage Plus Interwetten) puis de Morbidelli, qui a cependant tenu tête au Champion en titre durant plusieurs tours avant de s’avouer vaincu. Une fois débarrassé de l’Italien, Zarco a tenté jusqu’au bout de revenir sur Nakagami mais n’y est pas parvenu et était à près de deux secondes du Japonais au moment où la Direction de Course a arrêté l’épreuve par drapeau rouge, pour cause de pluie, à un tour et demi de l’arrivée. Nakagami devenait alors le deuxième Japonais de l’histoire à s’imposer en Moto2™ après le triomphe de Yuki Takahashi avec Tech3 à Barcelone en 2010.

Support for this video player will be discontinued soon.

Zarco: « Nakagami mérite cette victoire »

En finissant deuxième alors que Sam Lowes (Federal Oil Gresini Moto2) et Álex Rins (Páginas Amarillas HP 40) prenaient respectivement les quatrième et sixième places, Zarco réalisait une excellente opération au classement général, dont il reprenait la tête en étant à égalité de points avec Rins et en ayant cinq petites longueurs d’avance sur Lowes. 

Support for this video player will be discontinued soon.

Morbidelli : « J’ai peut-être été trop agressif »

Dans le Top 5 quatre fois en sept courses avant son arrivée aux Pays-Bas, Morbidelli concrétisait une belle progression et s’offrait son premier podium de la saison et le deuxième de sa carrière après avoir fini troisième à Indianapolis en 2015. 

Très bien parti depuis la pole, Lüthi a réussi à tenir en première position en début de course mais a progressivement perdu du terrain et a fini par chuter à cinq tours d’arrivée, alors qu’il occupait la quatrième place. Le Suisse demeure quatrième du classement général mais se retrouve à 33 points de Zarco et Rins tandis que Nakagami et Morbidelli sont respectivement à 48 et 60 des co-leaders. 

Lorenzo Baldassarri (Forward Team) a pris la cinquième place après avoir perdu son duel face à Lowes tandis que Simone Corsi (Speed Up Racing), Álex Márquez (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Dominique Aegerter (CarXpert Interwetten), qui était qualifié en première ligne, et Jonas Folger (Dynavolt Intact GP) ont fini derrière Rins, de la septième à la dixième places.

Xavier Siméon (QMMF Racing) a pour sa part pris la onzième place et se relançait après avoir abandonné au Mugello comme à Montmeló.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Support for this video player will be discontinued soon.

#DutchGP : Course Moto2™