Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

Miller : « J’ai encore du mal à y croire parfois »

Jack Miller s’est entretenu avec motogp.com suite à son tout premier succès en catégorie reine à Assen.

Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), classé huitième au moment du drapeau rouge, s’est finalement illustré au terme des douze tours de course à Assen. Ce tout premier succès en catégorie reine permet à l’Australien de tourner la page sur son compliqué début de saison. Ce dernier s’était en effet cassé la jambe durant un entraînement avant la première course.

Support for this video player will be discontinued soon.

Jour de gloire pour Miller

Est-ce que tu réalises ce qu’il t’est arrivé ?
Oui je réalise, mais je me pince encore parfois ! Vous avez conscience de ce qu’il s’est passé, mais vous avez encore du mal à y croire. Mais c’est de loin le meilleur feeling que j’ai pu ressentir. »

À quoi pensais-tu dans les derniers tours ?
« Dans des conditions si difficiles, vous devez rester très concentré, vous ne pouvez pas trop vous distraire. Les fois où mon esprit commençait à s’égarer je me disais : ‘Regarde devant toi, sinon tu ne seras plus leader dans une minute.’  Vous pensez à d’autres choses, vous imaginez les personnes revenir au paddock une fois la course terminée. C’est facile de faire piéger dans un moment d’inattention, surtout lorsque les conditions sont piégeuses comme là.

There are absolutely no words I have for this guy ! So pleased for @jackmilleraus …

A photo posted by Cal Crutchlow (@calcrutchlow) on

Mon objectif était de rester focalisé jusqu’au bout sur ce que j’avais à faire. Parfois, vous lâchez un peu du lest pour prendre moins de risques et au final c’est plus dangereux. Quand les pneus ne sont pas utilisés comme ils devraient vous finissez au tas. J’essayais donc de rester constant, de faire des chronos autour des 1’50 pour rallier l’arrivée. »

Et une fois le drapeau à damier franchi ?
« J’ai perdu ma voix au bout du deuxième virage tellement je hurlais sous mon casque. »

Cette victoire était une façon de faire taire les critiques ?
« Bien sur, tout le monde a le droit de se poser des questions à mon égard et au sujet de notre projet mené en MotoGP™. Je suis si content pour Honda et les gens de mon équipe. Ils travaillent dur, c’est un plaisir de leur montrer que je les apprécie, qu’ils ne perdent pas leur temps. C’est comme une façon de récompenser les investissements qu’ils ont faits dans ce projet. Tous y croyaient mais peut-être que certains commençaient à douter. »

As-tu douté de toi dans les moments difficiles ?
« À un moment, vous commencez à vous remettre en question. Vous vous demandez ‘Est-ce que j’ai ma place à un si haut niveau de compétition ?’… Mais dès que j’ai franchi la ligne d’arrivée, j’ai évacué tout ça de ma tête. Je sais, la piste était mouillée. Mais ça prouve que course après course, nous nous améliorons. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Miller : « Je ne suis pas un idiot »

Cette victoire aura-t-elle une incidence sur ton attitude ?
« Ça me rendra peut-être plus calme, mais hormis ça je continuerai de travailler et d’aborder les choses de la même façon. »

Tu es le premier pilote passé par le Moto3™ à remporter une course de MotoGP™. Cette ascension directe en catégorie reine fut-elle un avantage à tes yeux ?
« Je pense. Tito a été sacré Champion du Monde Moto2™ et il s’est battu durant trois saisons avant d’y parvenir. Le voir éprouver autant de difficultés comme ce fut le cas lors de mon arrivée en MotoGP™, vous montre bien à quel point c’est difficile. Je ne pense pas que la catégorie ‘d’origine’ importe autant. Du moment que vous avez la bonne attitude et méthode de travail, tout est possible. »

Tu resteras au sein du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS en 2017. Il doit régner une bonne atmosphère en ce moment.
« Je me sens comme chez moi au sein du team et je suis très content de rester avec eux en 2017. Je pense qu’ils m’apprécient également. Tout se passe en tout cas très bien. Ils sont très ouverts, ils veulent m’aider de tous points de vue. Je suis très content d’être là. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Incroyable première victoire de Miller en MotoGP™

Les festivités se poursuivent-elles encore ?
« Non, j’ai aussitôt repris l’entraînement. J’ai fait du motocross depuis, un peu de vélo. J’essaie de rester le plus occupé possible. Je dois me rendre à Hawaii pour célébrer le mariage d’un de mes meilleurs amis. Mais il n’est pas prévu que je rentre en Australie durant la pause estivale. Alors ça va me faire du bien de voir mes amis et de leur passer le trophée pour qu’ils le rapportent à la maison. Le prochain rendez-vous a lieu au Sachsenring, c’est un tracé que j’aime beaucoup. J’y avais fait une bonne course l’an passé. J’ai vraiment hâte d’y être. »

Recommandés