Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Márquez en position de force au Sachsenring

Leader avec 24 points d’avance, l’Espagnol sera sur l’un de ses meilleurs terrains de chasse pour le Grand Prix GoPro d’Allemagne.

Deux semaines après un TT Assen mémorable et remporté par Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), le dixième plus jeune vainqueur de l’histoire de la catégorie reine, le paddock MotoGP™ prend la direction du Sachsenring pour la neuvième des dix-huit manches de la saison 2016, le Grand Prix GoPro d’Allemagne.

Deuxième derrière l’Australien aux Pays-Bas, Marc Márquez (Repsol Honda Team) sera indéniablement l’homme à battre en Allemagne. En plus d’être en tête du classement MotoGP™ 2016, l’Espagnol a signé pole position, meilleur tour en course et victoire à chacun de ses trois séjours au Sachsenring depuis son arrivée en MotoGP™ et avait aussi remporté l’épreuve en Moto2™ en 2012 et 2011 ainsi qu’en 125cc en 2010, en étant à chaque fois en pole. Assen pourrait s’avérer être l’un des tournants de la saison 2016 pour Márquez, qui a su jouer la sécurité et s’assurer une précieuse deuxième place, affichant une maturité qui lui avait parfois manqué par le passé.

Support for this video player will be discontinued soon.

Une course décisive pour Márquez ?

Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a vécu un week-end bien plus compliqué que son compatriote aux Pays-Bas, à tel point qu’il s’était dit content de sa dixième place. Complètement déstabilisé par les conditions météo à Assen, le Champion en titre arrive en Allemagne avec 24 points de retard sur Márquez. Habitué à rattraper son retard sur la seconde moitié de la saison, Lorenzo tentera de concéder le moins de points possible à Márquez en Allemagne, où il a fini quatre fois deuxième mais n’a jamais gagné, le Sachsenring étant l’un des cinq circuits où il n’ait jamais réussi à s’imposer en MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Lorenzo satisfait d’avoir limité les dégâts à Assen

S’il n’était pas effondré après sa dixième place à Assen, c’est en partie parce que son coéquipier Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) avait chuté et abandonné pour la troisième fois de la saison. Avec 42 points de retard sur Márquez et 18 sur Lorenzo, l’Italien aura besoin de renouer avec la victoire au plus vite pour se maintenir dans la lutte pour le titre mais n’a pas à désespérer puisque Mick Doohan avait lui-même réussi à remporter le titre avec trois abandons en 1998. La dernière victoire de Rossi en Allemagne remonte à 2009. Depuis, ses meilleurs résultats au Sachsenring sont deux troisièmes places. 

Support for this video player will be discontinued soon.

Rossi peut-il faire une Doohan ?

Comme Rossi, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) voudra oublier Assen au plus vite après avoir été en difficulté sur le sec comme sur le mouillé. L’Espagnol a cependant de quoi être optimiste pour la neuvième manche puisqu'il détient le record de victoires en catégorie reine au Sachsenring, où il avait gagné en 2007 puis de 2010 à 2012, et devrait se montrer plus à l’aise ce week-end qu’à Assen. Pedrosa se rend en Allemagne avec 72 points de retard sur son coéquipier et seulement sept d’avance sur Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), qui occupe la cinquième place du classement général.

Andrea Iannone (Ducati Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) auront tous les deux quelque chose à prouver après avoir chuté à Assen. Si Iannone avait pu repartir et prendre la cinquième place, son coéquipier avait été contraint à l’abandon alors qu’il s’était battu en tête de la course avant comme après le drapeau rouge. Les deux pilotes sont récemment passés par Misano pour la World Ducati Week, à l’instar de Scott Redding (Octo Pramac Yakhnich), qui a signé le 100e podium de Ducati en catégorie reine en finissant troisième à Assen.

En ce qui concerne la lutte pour le titre de Premier pilote de Team Indépendant, Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) garde l’avantage avec quatorze longueurs d’avance sur Héctor Barberá (Avintia Racing), septième du classement général. Loris Baz (Avintia Racing), le coéquipier de ce dernier, sera présent après avoir manqué les deux dernières épreuves en raison de ses blessures au pied droit et tentera de faire son retour en piste.

En progrès avec Aprilia, Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini) prépare sa course nationale en s'étant classé dans les points sept fois en huit courses cette saison, dont quatre fois dans le Top 10. L'ancien Champion du Monde Moto2™ avait manqué son rendez-vous avec le public allemand pour cause de blessure en 2015 et sera impatient de faire son retour sur la piste du Sachsenring.

Support for this video player will be discontinued soon.

La saison jusqu’ici : Marc Márquez

Recommandés