Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By Red Bull MotoGP Rookies Cup

Sasaki remporte la première manche au Sachsenring

Ayumu Sasaki s’est illustré au Sachsenring pour la première manche de la Red Bull MotoGP Rookies Cup et conforte ainsi son avance au général

Ayumu Sasaki a remporté la première course du week-end au Sachsenring en Red Bull MotoGP Rookies Cup devant Raúl Fernández et Aleix Viu. Mais la bagarre fut intense aux avant-postes, le Top 8 se tenaient d’ailleurs en à peine 678 millièmes à l’arrivée. Ayumu Sasaki, Raúl Fernández et Aleix Viu s’étaient élancés de première ligne mais Aleix Viu, deuxième sur la grille, s’est de suite porté en tête au premier freinage, tandis son compatriote Fernández dégringolait au neuvième rang.

Aleix Viu, qui a mené 10 tours sur 19, disposait d’un net avantage dans les deux premiers secteurs mais le groupe réduisait systématiquement l’écart sur les deux dernières portions.

« La piste était plus glissante qu’hier, surtout dans les premiers secteurs, explique Ayumu Sasaki. Du coup nous étions assez prudents dans ces portions contrairement à Viu. J’attaquais davantage dans la deuxième moitié du tracé et nous avons pu le rejoindre. »

Sasaki et Fernández, grands vainqueurs de la fin de course

« J’avais fait mes plans pour le dernier tour, confie Ayumu Sasaki. Je m’étais dit que si je pouvais gagner je le ferais, mais qu’une place sur le podium était très bien aussi. Je voulais aborder les choses avec calme pour inscrire un maximum de points en vue du Championnat. Nous étions tous très proches mais j’ai pu gagner sans prendre trop de risques et j’en suis très content. »

Raúl Fernández a lui aussi gardé son calme pour terminer deuxième : « Nous avons procédé à des changements sur la moto après les qualifications. Je ne me sentais pas très à l’aise, je ne pouvais pas lutter aux avant-postes. Alors j’ai essayé de changer ma façon de piloter et ça a porté ses fruits. Au final je suis très content de ravir les points de la deuxième place, ils sont si importants pour le Championnat. »

Viu sur le podium

Alors qu’il avait dominé une bonne partie de l’épreuve, Aleix Viu a fini quant à lui par se retrouver en difficulté : « J’étais rapide dans les deux premières sections car il n’y a que des virages mais à chaque bout de ligne droite je manquais de vitesse. »

« C’était une belle course, je pensais réellement pouvoir gagner mais j’ai pris un peu large dans le dernier virage. C’est frustrant de voir mes deux principaux rivaux pour le titre terminer devant moi, même si je me suis bien amusé, » raconte Aleix Viu.

Toba et Yurchenko décrochent les places d’honneur

Kaito Toba et Makar Yurchenko complètent le top 5 de leur côté après avoir chacun mené. « J’ai fait une petite erreur, j’allais trop vite et j’ai écarté, indique Kaito Toba, qui menait à l’entame du dernier tour. Je pensais pouvoir gagner mais arrivé dans les deux derniers virages les esprits ont commencé à s’échauffer et j’ai préféré calmer le jeu plutôt que de chuter. »

« C’est un plaisir de mener la course, déclare Makar Yurchenko. J’avais eu ce privilège à Jerez mais cette fois je me sentais mieux. J’ai pu passer mes adversaires et me hisser en tête mais j’avais plus de mal dans certaines portions et je n’ai pas pu conserver les commandes. J’étais le plus grand, ce qui m’a paru être un handicap dans les dépassements mais c’était une belle course. »

 

Recommandés