Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

Les tops et flops à la mi-saison : Moto3™

La saison 2016 a permis à certains talents d’émerger en Moto3™ suite aux changements de team et de catégorie intervenus durant l’hiver.

À l’occasion de la trêve estivale, motogp.com a comparé les résultats de chaque pilote Moto3™ durant la première moitié de saison d’une année sur l’autre. Qui est en progrès, qui a perdu des points ? Voici le verdict.

Les pilotes en progrès

Le départ du Champion du Monde Danny Kent et de son dauphin Miguel Oliveira vers la catégorie Moto2™ laissait la possibilité à d’autres jeunes talents de s’exprimer et Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) fut véritablement la révélation de ce début de saison. À la mi-saison, le compteur du Sud-Africain affiche très exactement 159 points, soit 47 de plus que son plus proche adversaire et 84 de plus comparé à ses neuf premières courses 2015.

Le Grand Prix d’Espagne fut une de ses épreuves marquantes. Le pilote du team Red Bull KTM Ajo y triomphait pour la première fois de sa carrière en partant dernier suite à une pénalité.

#SpanishGP : Course Moto3™

La seconde plus belle progression est à mettre au crédit de Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0). L’Espagnol, qui a pourtant manqué l’épreuve d’Assen à cause d’une blessure à la jambe, possède 58 points de plus comparé à la même époque en 2015. En lice pour le titre, le pilote du team Estrella Galicia 0,0 a également pu goûter aux joies de la victoire sur ses terres.

#CatalanGP : Course Moto3™

Jakub Kornfeil (Drive M7 SIC Racing) n’est peut-être pas monté sur le podium, il n’empêche que le Tchèque a toujours inscrit des points en 2016 excepté en Italie. Ce dernier compte 58 points après neuf épreuves, soit trois fois plus qu’en 2015 à la même période.

Ceux qui ont perdu des points

Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3), troisième du général en 2015 derrière Miguel Oliveira et Danny Kent, figurait parmi les favoris en début de saison. Mais sa campagne 2016 n’a pas vraiment bien débuté. Victime d’une fracture au poignet, l’Italien a terminé à deux reprises en dehors des points en première moitié de saison. Résultat ce dernier compte 65 points après neuf épreuves, soit 59 de moins comparé aux neuf premières manches de 2015. Le pilote du team Gresini Racing est monté à deux reprises sur le podium en trois courses mais il devra redoubler d’efforts pour avoir une chance de se battre pour le titre.

Alexis Masbou, qui a rejoint l’équipe Peugeot MC Saxoprint durant l’hiver, a également connu un début de saison difficile. Vainqueur du Grand Prix du Qatar en 2015, ce dernier n’a inscrit aucun point sur ce tracé cette année. Après neuf courses le Français accuse un retard de 41 points sur sa prestation 2015. Toutefois une nouvelle boite de vitesses laisse entrevoir quelques espoirs, puisque son coéquipier John McPhee a été en mesure de se battre pour le podium en Allemagne.

La course Moto3™ au Qatar

À l’image d’Alexis Masbou, Fabio Quartararo (Leopard Racing) a également changé de moto durant l’intersaison. Ce prometteur pilote, qui avait inscrit deux podiums lors de sa toute première saison, a néanmoins joué de malchance lors des neuf premières manches 2016. Le Français, dont le meilleur résultat est une cinquième place en Toscane, compte 35 points de moins à la mi-saison comparé à 2015.