Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

Victoire historique de Iannone et Ducati en Autriche

L’Italien a remporté sa première victoire en MotoGP™ en s’imposant sur son coéquipier Andrea Dovizioso au Red Bull Ring.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Iannone triomphe au Red Bull Ring

Andrea Iannone (Ducati Team) s’est offert la première victoire de sa carrière en MotoGP™ dans une course indécise jusqu’aux derniers tours au Grand Prix NeroGiardini d’Autriche, dont les seconde et troisième places sont revenues à Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP).

Qualifié en pole position, Iannone avait décidé à la dernière minute de courir sur un pneu arrière en gomme medium alors que tous les autres pilotes s’étaient alignés sur le pneu dur. Un pari qui s’est avéré gagnant malgré un début de course difficile, durant lequel Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) sont tour à tour passés en première position.

Support for this video player will be discontinued soon.

Iannone : « Une émotion difficile à décrire »

Menacés par les pilotes Yamaha en début d’épreuve, Dovizioso et Iannone sont parvenus à faire le break à mi-épreuve et ont terminé sur un duel qui a tourné en faveur de Iannone, passé en tête dans le 20e des 28 tours. Vainqueur quatre fois en 125cc et huit fois en Moto2™, l’Italien montait sur la plus haute marche du podium de la catégorie reine pour la première fois et signait en plus la première victoire de Ducati depuis celle de Casey Stoner à Phillip Island en 2010.

Support for this video player will be discontinued soon.

Dovizioso : « Je suis déçu »

En tête pendant une dizaine de tours, Dovizioso n’a pas eu de mal à suivre Iannone lorsque celui-ci l’a doublé mais, avec moins de grip, n’avait pas les moyens de contre-attaquer et a laissé son coéquipier partir devant dans le dernier tour. Dovizioso finissait cependant sur le podium pour la deuxième fois de suite et pour la troisième fois de la saison, en complétant le premier doublé 1-2 de Ducati depuis celui de Stoner et Loris Capirossi en Australie en 2007.

Support for this video player will be discontinued soon.

Lorenzo : « Cette mauvaise période est dernière nous »

Bien parti depuis la deuxième ligne, Lorenzo a échappé de justesse à la chute lorsque Marc Márquez (Repsol Honda Team) l’a forcé à une brève sortie de piste dans le premier tour et s’est tout de suite relancé pour rivaliser avec les Ducati pendant près de la moitié de la course. Une fois distancé par Dovizioso et Iannone, le Champion en titre a défendu sa troisième place face à Rossi, lui aussi dans le groupe de tête dès le départ, et remontait sur le podium après deux mauvaises courses à Assen puis au Sachsenring tandis que son coéquipier devait se contenter de la quatrième place.

Lourdement tombé le samedi matin, Marc Márquez (Repsol Honda Team) s’est battu dans le groupe de tête durant une dizaine de tours avant de progressivement perdre du terrain. Le leader du Championnat du Monde MotoGP™ 2016 a fini par rallier l’arrivée à huit secondes de Rossi. Absent du podium pour la deuxième fois de la saison seulement, l’Espagnol conserve 43 points d’avance sur Lorenzo et 57 sur Rossi.

Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), Scott Redding (Octo Pramac Yakhnich), Bradley Smith (Monster Yamaha MotoGP) et Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) complétaient le Top 10 à l’arrivée.

Percuté par Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich) dans le dernier tour, Eugene Laverty (Pull&Bear Aspar Team) a chuté alors qu'il occupait la onzième position, dont a hérité l'Italien, qui a néanmoins été sanctionné après l'arrivée et sera pénalisé de trois positions sur la grille de départ du prochain Grand Prix. Michele Pirro, en wildcard avec Ducati, et Loris Baz (Avintia Racing) ont quant à eux pris les douzième et treizième places.

Héctor Barberá, qui, comme le Français, venait d’être prolongé d’un an chez Avintia Racing, était, avec Yonny Hernández (Pull&Bear Aspar Team), Cal Crutchlow (LCR Honda), Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini) et Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini), parti avant l’extinction des feux et a fini par être disqualifié par drapeau noir pour ne pas avoir réalisé le ride through imposé par la Direction de Course aux cinq pilotes.

Blessé au majeur de la main gauche, Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) a été le seul pilote à abandonner, à quelques tours de l’arrivée, en raison d’une douleur devenue insupportable.

Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) s’était quant à lui fêlé la vertèbre T6 et fracturé le poignet droit en chutant le matin, lors du warm-up. L’Australien pourrait aussi manquer l’épreuve de Brno, où le MotoGP™ se rend directement pour le Grand Prix HJC Helmets de République Tchèque (19-21 août).

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Support for this video player will be discontinued soon.

#AustrianGP : Course MotoGP™