Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By Monster Yamaha Tech3

P.Espargaró pénalisé par un mauvais choix de pneus

Pol Espargaró doit se contenter d’une treizième place à Brno après un début de course pourtant étincelant.

Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), qualifié en douzième position sur la grille du Grand Prix de République tchèque, a bondi au départ pour venir se hisser au septième rang. Mais après cet excellent début de course, les choses se sont progressivement compliquées pour le pilote du team Monster Yamaha Tech3, qui avait fait le choix des pneus tendres puisque ces derniers lui avaient donné satisfaction au warm-up. Confronté à des soucis de grip lorsque la piste s’est mise à sécher, l’Espagnol a dégringolé au classement pour tout compte fait rallier l’arrivée à la treizième place, résultat qui lui permet tout de même de conserver le statut de premier pilote indépendant au classement.

Après avoir manifesté quelques regrets quant au résultat final, Pol Espargaró faisait malgré tout son retour en piste lors d’une journée Test, à laquelle participaient également d’autres équipes. Et malgré un travail limité par les conditions de piste et le nombre de pneus, ces essais ont été l’occasion d’améliorer les performances de sa YZR-M1. Plein d’espoirs, le pilote ibérique se voit finalement crédité du huitième chrono, avec un tour en 1’56.952 qui le plaçait à 1’5 seconde de Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP).

Pol Espargaró : « Nous étions un peu en difficulté durant le warm-up sur piste mouillée, mais j’étais confiant car nous avions amélioré de façon assez significative la moto en vue de la course. Au départ, j’ai pu passer pas mal de pilotes, je me sentais vraiment à l’aise. Mais quand la piste s’est mise à sécher, j’ai commencé à rencontrer des soucis de grip et de traction. J’ai malgré tout tenté de conserver mon rythme sans faire d’erreur afin de ramener le plus de points possible. Ce dimanche, je pense nous n’avons pas été en mesure de pleinement tirer profit de l’électronique et que le pneu arrière dur était la meilleure option, tout particulièrement en fin de course. J’avais fait quelques tours avec ce pneu mais il ne m’avait pas donné entièrement satisfaction. J’avais donc décidé de rouler avec les mêmes qu’au warm-up. J’espère que la piste sera sèche à Silverstone car nous sommes habituellement forts sur ce tracé. Comme ça nous pourrons démontrer tout notre potentiel. »

« Nous avons fait de bons progrès durant ce test. Le travail que nous avons fait me laisse entrevoir de gros espoirs pour les prochaines courses. D’un autre côté les conditions n’étaient pas idéales non plus : nous n’avions pas beaucoup de pneus, la piste était un peu sale le matin et il n’était pas évident de trouver son rythme. Nous avons de ce fait eu du mal à mener à bien notre programme dans son intégralité. Mais nous avons tout de même pu testé quelques réglages au niveau de l’électronique, qui améliorerons nos performances je pense. Nous avons également progressé pour ce qui est du comportement de la moto au freinage, un point qui nous a vraiment posé problème en Autriche et encore ce dimanche. Nous avons beaucoup appris, je me sens confiant. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Réactions des pilotes MotoGP™ suite au #CzechTest

Recommandés