Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Une nouvelle caméra OnBoard à 360° pour le MotoGP™

Les fans profitent désormais de spectaculaires séquences d’action filmées par la nouvelle caméra gyroscopique à 360° du MotoGP™.

Tags MotoGP, 2016

Depuis l’installation d’une innovante caméra OnBoard à l’arrière de la Honda de Valentino Rossi en 2003, Dorna Sports a continué à développer ses technologies OnBoard afin d’offrir aux spectateurs des perspectives toujours plus spectaculaires sur le MotoGP™.

Au fil des ans, de nombreuses innovations ont permis d’affiner les systèmes OnBoard de Dorna Sports, non seulement en suivant l’évolution des standards de production vidéo, en passant du format 4/3 au 16/9 puis à la révolution de la Haute Définition ces dernières années, mais aussi en continuant à développer ses caméras OnBoard.

Pour 2016, plusieurs innovations clés permettent de proposer des angles de vue inédits sur le MotoGP™ en associant la dernière caméra gyroscopique à 360° aux solutions de tracking automatique de Dorna Sports.

La nouvelle caméra gyroscopique à 360° est le fruit de toutes les améliorations qui ont été apportées d’une part à la technologie gyroscopique lancée en 2010 pour offrir une ligne d’horizon fixe et d’autre part à la caméra 360°, qui permet un mouvement panoramique mais adopte désormais un format beaucoup plus compact que les premiers modèles sphériques de 2014 et 2015.

Offrant une couverture à 360° et stabilisée depuis son point de fixation à l’arrière de la moto, la nouvelle caméra est associée à un système développé par Dorna et permettant de passer d’un sujet à un autre ou bien d’en suivre un en particulier pour offrir de toutes nouvelles perspectives sur les batailles en piste, la caméra suivant automatiquement tout pilote s’approchant d’une moto équipée de la caméra gyroscopique à 360° de 2016.

L’introduction de cette troisième génération de caméra à 360°, essayée pour la première fois sur la Yamaha YZR-M1 de Valentino Rossi, va permettre aux spectateurs de profiter de séquences de poursuite beaucoup plus dynamiques mais aussi d’une expérience de plus en plus proche de ce que les pilotes vivent en piste durant les courses.