Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

Binder titré à Aragón ?

Le titre Moto3™ pourrait se jouer dès le Grand Prix d’Aragón en cas de victoire de Brad Binder.

En 2015, Danny Kent avait dû patienter jusqu’à la finale de Valence pour être sacré mais cette année, les dés pourraient être jetés dès le Grand Prix d’Aragón, tant l’avance de Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) est conséquente en tête du Championnat. 106 points le séparent en effet de son plus proche poursuivant. Pourtant cinq autres pilotes conservent mathématiquement une chance d’être titré à cinq épreuves de la fin : Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3), Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0), Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46), Francesco Bagnaia (Gaviota Mahindra Aspar) et Joan Mir (Leopard Racing), qui se tiennent au contraire dans un mouchoir de poche.

Auteur de huit podiums lors des dix premières courses, Brad Binder n’a finalement commis qu’un seul faux pas cette saison, c’était en République tchèque. Une chute qui semble l’avoir secoué puisqu’il reste depuis sur deux succès à Silverstone et à Misano. Le Sud-Africain a également bénéficié de deux résultats blancs de Jorge Navarro, celui qui faisait figure de principal adversaire jusqu’à la trêve estivale. Le pilote du team Red Bull KTM Ajo a ainsi progressivement distancer ses rivaux.

Si Jorge Navarro a perdu pas mal de terrain lors précédentes manches, un autre pilote est au contraire monté en puissance : Enea Bastianini. L’Italien, qui ne pointait qu’au neuvième rang du général en partant du Mugello, a depuis inscrit une quatrième place en République tchèque et quatre podiums, dont un sur le tracé où il a décroché à ce jour son unique succès : Misano. Le pilote Gresini fut d’ailleurs le seul pilote à venir rivaliser avec Brad Binder sur cette piste.

Enea Bastianini délogeait ainsi Jorge Navarro de la deuxième place du général en quittant le Grand Prix de Saint-Marin.

Depuis cette blessure faite dans la foulée du Grand Prix de Catalogne, Jorge Navarro fait tout son possible pour essayer de stopper l’hémorragie. Contraint de faire l’impasse sur le Grand Prix des Pays-Bas, l’Espagnol parvenait à reprendre quelques petits points à son rival en Allemagne puis à Brno… Mais la chance n’a pas été vraiment de son côté ensuite. Et pour cause, le pilote Estrella Galicia partait à la faute à Silverstone et à Misano, comme ça avait déjà été le cas au Red Bull Ring. Trois abandons qui ont pesé lourd dans la balance… Lequel pointe désormais en troisième position à 111 longueurs du leader.

Et derrière d’autres pilotes font pression à l’image de Francesco Bagnaia. L’Italien, qui avait triomphé pour la toute première fois de sa carrière à Assen, occupait d’ailleurs la troisième place du général après sa deuxième place du Grand Prix de Grande-Bretagne. Parti de la huitième ligne sur la grille à Saint-Marin, le pilote Mahindra n’est toutefois pas été en mesure d’inscrire le moindre point cette fois, puisque classé vingt-et-unième.

Nicolò Bulega reste lui aussi en embuscade, trois points derrière son compatriote. Le représentant du team Sky Racing VR46 court certes toujours après son second podium, ce dernier a tout de même signé deux Tops 5 lors de deux dernières épreuves. Joan Mir, vainqueur du Grand Prix d’Autriche, est également toujours en lice. Relégué à 124 points, l’Espagnol figurait par ailleurs sur le podium à Misano.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Binder s’impose sur Bastianini à Misano

Les essais libres du Grand Prix Movistar d’Aragón débuteront vendredi 23 septembre dès 9h pour la catégorie Moto3™.