Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

Binder attaque la tournée Asie-Pacifique en Champion

Brad Binder, déjà assuré du titre mondial en Moto3™, se rend au Japon l’esprit serein.

Support for this video player will be discontinued soon.

Brad Binder - Champion du Monde Moto3™

Quatre courses restent encore à disputer en Moto3™, mais plus aucun pilote de la catégorie ne peut prétendre à la couronne mondiale, d’ores et déjà décernée à Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) lors du Grand Prix d’Aragón, épreuve que le Sud-Africain avait terminée au second rang. Avec ses 106 points d’avance, le protégé d’Aki Ajo ne peut en effet plus être rejoint, et délivré d’un poids ce dernier entend bien continuer à engranger les succès avant de faire son ascension en catégorie Moto2™.

La bataille reste en revanche très ouverte pour le titre honorifique de vice-Champion. En renouant avec la victoire après une sombre période à Aragón, Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) s’est relancé au général. L’Espagnol, futur représentant du team Federal Oil Gresini en Moto2™, ne compte plus cinq points de retard mais quatre d’avance son adversaire Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3), qui l’avait délogé de la deuxième place deux semaines plus tôt à Misano. Un résultat revigorant avant d’entamer la tournée Asie-Pacifique, pourtant la partie est loin d’être gagnée…

Enea Bastianini, qui le talonne de très près, n’a pas encore eu la chance de goûter aux joies de la victoire cette année et compte bien mettre ses plans à exécution d’ici la fin de saison, afin de ne pas terminer une seconde année consécutive sur la troisième marche du podium. Déterminé, l’Italien s’est d’ailleurs hissé en première ligne et a terminé à quatre reprises sur le podium lors des six dernières épreuves.

Mais le duo n’est pas à l’abri d’un éventuel retour des jeunes talents, prêts à tout pour terminer meilleur rookie. Parmi lesquels Joan Mir (Leopard Racing), qui accuse vingt-deux points de retard sur Enea Bastianini, s’est imposé en Autriche. Quatre longueurs derrière figure Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46). Victime d’un accrochage avec Jakub Kornfeil à Aragón, ce dernier ne souffre toutefois d’aucune blessure au bras et devrait être totalement remis d’ici le Grand Prix du Japon pour défendre ses chances. Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing Moto3) se trouve deux points derrière. L’Italien, vice-Champion de la Red Bull MotoGP Rookies Cup, était passé tout près d’un quatrième podium à Aragón.

Côté Français, ce Grand Prix du Japon sera une grande première pour Fabio Quartararo (Leopard Racing). Blessé à la cheville, le Niçois avait en effet été contraint de déclarer forfait l'an passé après les qualifications. Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) espère quant à lui connaître plus de réussite sur ce tracé où il reste sur deux dix-neuvième places consécutives.

Les essais libres du Grand Prix Motul du Japon débuteront à 2h (heure française) pour la catégorie Moto3™.