Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Morbidelli persiste et signe à Termas de Río Hondo

L’Italien s’est imposé au terme d’un dernier tour riche en rebondissements en Argentine face à Álex Márquez.

Après avoir remporté sa toute première victoire au Qatar il y a 15 jours, Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) a triomphé une nouvelle fois en Argentine et devenait ainsi le premier pilote italien à gagner deux courses consécutives en Moto2™. 

Support for this video player will be discontinued soon.

#ArgentinaGP : Course Moto2™

Deuxième sur la grille de départ, Morbidelli s’est hissé au sommet de la hiérarchie dès le premier tour devant son coéquipier Álex Márquez. Les deux leaders n’ont pas tardé à creuser l’écart sur Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo).

Morbidelli a réussi à se ternir hors de portée de son rival tout au long de la course. Revenu dans le sillage du pilote transalpin, Márquez a tenté quelques estocades, avant de partir au tapis dans le tour final, réduisant à néant ses espoirs d’une première victoire en catégorie intermédiaire.

Support for this video player will be discontinued soon.

A. Márquez chute dans le dernier tour de l' #ArgentinaGP

Cette maladresse profitait à Oliveira qui offrait le tout premier podium à KTM en Moto2™. Tom Lüthi (CarXpert Interwetten) finissait quant à lui en troisième position, au terme d’une course en solitaire à l’image de Lorenzo Baldassarri (Forward Racing Team) qui terminait quatrième. 

Au guidon de la Tech3, Xavi Vierge (Tech3 Racing) s'est imposé sur le groupe des poursuivants et complétait le Top 5. Il devançait Francesco Bagnaia (Sky Racing Team VR46), premier rookie du classement, Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP) et la deuxième KTM, celle de Brad Binder, Champion du Monde Moto3™ en titre. Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaysia) se classait dixième de son côté.

Marcel Schrötter (Dynavolt Intact GP) héritait de la 11e place, devant Luca Marini (Forward Racing Team). Jesko Raffin (Garage Plus Interwetten), Dominique Aegerter (Kiefer Racing) et Jorge Navarro (Federal Poil Gresini Moto2) inscrivaient les ultimes points. 

Fabio Quartararo (Pons HP 40) a chuté au premier tour entraînant Axel Pons (RW Racing GP). Le Français a tenté de repartir, mais se voyait contraint à l’abandon. Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia), Remy Gardner (Tech3 Racing), Xavier Siméon (Tasca Racing Scuderia Moto2) ont subi le même sort.  

Sixième sur la grille, Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) est parti à la faute, mais a pu reprendre le guidon de sa machine pour rallier l’arrivée au 20e rang. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats. 

Recommandés