Achat de billets
Achat VidéoPass
News
4 heures ago
By Red Bull KTM Factory Racing

KTM marque ses premiers points en MotoGP™

Pol Espargaró et Bradley Smith quittent l’Argentine avec les premiers points de la firme autrichienne en catégorie reine.

Le team Red Bull KTM Factory Racing écrivit une importante page de l’histoire du constructeur de Mattighofen grâce aux premiers points de Pol Espargaró et de Bradley Smith à l’arrivée du Gran Premio Motul de la Republica Argentina. 

Malgré aucune expérience du tracé de Termas de Río Hondo, Espargaró plaça sa KTM RC16 au 14e rang juste devant celle de son coéquipier au terme d’une confrontation musclée face à Héctor Barberá (Reale Avintia Racing) et Tito Rabat (EG 0,0 Marc VDS).


Pol Espargaró :
« C’est un moment très important pour nous, puisque KTM a inscrit ses tout premiers points de l’histoire en MotoGP™. Nous devons être contents, même si je pense que nous avions l’opportunité de faire un peu mieux. Il nous manquait encore un peu de vitesse en ligne droite pour doubler Tito et Héctor. C’est dommage, car je me sentais rapide ce dimanche. Nous aurions pu terminer devant eux, mais ça n’a pas été possible. Nous avons toujours des points faibles, mais d’un autre côté je voudrais féliciter toute mon équipe qui fait un superbe travail. Nous avançons. Bien sûr nous sommes encore loin, mais nous commençons à voir le bout du tunnel. »
 
Bradley Smith :
« Cette journée restera mémorable, car nous avons tous deux terminé dans les points. Nous avons fait de grandes avancées depuis le Qatar, puisque jusqu’alors nous n’étions pas en mesure de nous battre avec le groupe qui nous précédait. En Argentine, nous avons pu rester au contact de Héctor et Tito durant une bonne partie de l’épreuve. Nous avons dû améliorer de trois ou quatre secondes. Je suis vraiment content de ma course. Tout au long du week-end j’avais du mal à descendre sous les 1.42, alors qu’en course je tournais régulièrement en 1’41. Bien sûr nous devons continuer de progresser, mais nous pouvons être contents de ce que nous accomplissons course après course. La prochaine épreuve s’annonce difficile. Nous n’avons aucune information concernant Austin. Il y a 22 virages, le tracé est assez technique, ça pourrait être compliqué. »

Recommandés