Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By Aprilia Racing Team Gresini

A. Espargaró : « Une journée productive et importante »

Le pilote Aprilia, qui avait terminé au neuvième rang de la hiérarchie dimanche, s’est adjugé le quatrième chrono du Test Officiel à Jerez.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) était parvenu à rebondir d’un week-end difficile au Texas en marquant, malgré des températures élevées, les points de la neuvième place du Grand Prix Red Bull d’Espagne devant Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). 

Aleix Espargaró :  
« Cette course fut l’une des plus difficiles de toute ma carrière. Les conditions étaient vraiment délicates et il était facile de commettre une erreur. Après quelques tours, j’ai même dû réduire ma prise d’angle. Mes sliders n'étaient alors presque pas usés, chose qui ne m’était jamais arrivé jusqu’ici. J’ai essayé de combler l’écart sur Folger, mais lorsque j’ai remarqué que celui-ci était constant, j’ai préféré assurer en évitant de prendre des risques. En considérant ces conditions, un Top 10 après deux résultats blancs remonte le moral. »

L’Espagnol a ensuite repris la piste ce lundi pour une journée de Test Officiel post-GP. Bouclant 69 tours du tracé andalou, Espargaró en a profité pour tester de nombreux éléments à l’image du nouveau carénage, du pneu avant Michelin ainsi que de prises d’air destinées à refroidir le réservoir. Quatrième, il achevait la séance derrière son compatriote Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) avec un meilleur chrono en 1'38.999, dernier pilote sous la barre des 1'39. 

Aleix Espargaró :  
« Nous avons essayé beaucoup d’éléments et le principal était d’améliorer le stabilité à l’avant au freinage. Nous nous battons sans cesse ; la moto est très stable, mais lorsque vous relâchez le levier, ce n’est plus le cas. Nous avons évalué la nouvelle carcasse proposée par Michelin la saison dernière. Celle-ci semble légèrement bénéfique, car la machine conserve davantage de stabilité en relâchant le levier ; tout le poids n’est désormais plus supporté par la gomme. Nous avons également essayé certains réglages autour du châssis, pour améliorer sa rigidité, ainsi que le carénage. Nous avons réalisé du bon travail. Face à des températures élevées, le rythme était un peu plus rapide ; c’était une journée productive et importante. »

Support for this video player will be discontinued soon.

A.Espargaró : « Nous voulons améliorer la stabilité à l’avant »

Recommandés