Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

#DutchGP : Toutes les statistiques du MotoGP™

motogp.com vous dévoile toutes les statistiques dont il faut avoir connaissance avant le Motul TT Assen.

- Assen est le seul circuit à n’avoir jamais quitté le calendrier du Championnat du Monde depuis sa création en 1949, il y a très exactement 69 ans.

- Le Dutch TT se déroulait traditionnellement le samedi, mais à compter de 2016 le format du dimanche a été définitivement adopté.

- Le circuit original d’Assen mesurait pas moins de 16,54 km. La piste fut ensuite raccourcie à 7,7 km en 1955, avant de nouveaux travaux qui ramenèrent sa longueur à 6,1 km en 1984. Le tracé actuel est quant à lui utilisé depuis 2006 ; quelques ajustements mineurs ayant eu lieu depuis.

- La course 500cc disputée en 1975 avait été si serrée que les deux premiers Barry Sheene et Giacomo Agostini avaient été créditées du même temps, du jamais vu en catégorie reine. À cette époque, le chronométrage ne permettait pas d’aller au-delà du dixième de seconde.

- Yamaha s’est imposé à huit reprises à Assen, ce qui est en fait le constructeur le plus décoré sur cette piste.

- Le compteur de Honda affiche de son côté six succès, œuvre de Valentino Rossi, Sete Gibernau, Nicky Hayden, Casey Stoner, Marc Márquez et Jack Miller.

- Ducati ne s’est imposé qu’une seule fois, c’était en 2008 avec Casey Stoner. La marque italienne n’a depuis inscrit que deux podiums : en 2014 avec Andrea Dovizioso (2e) et en 2016 avec Scott Redding (2016).

- La dernière victoire de Suzuki date en revanche de 1993, lorsque Kevin Schwantz s’était illustré en 500cc. La marque de Hamamatsu n’a jamais fait mieux que cinquième depuis ; résultat établi par John Hopkins en 2007 et Chris Vermeulen en 2009.

- Ángel Nieto est le pilote qui a le plus brillé à Assen. Vainqueur à quinze reprises en 50cc et 125cc, l’Espagnol devance d’un souffle Giacomo Agostini.

- L’an passé, les trois gagnants du jour Jack Miller, Takaaki Nakagami et Francesco Bagnaia ne s’étaient jamais distingué auparavant.

- Jack Miller enregistrait alors la première victoire d’un pilote indépendant depuis Toni Elias en 2006.

- Par ailleurs la dernière fois qu’un Australien avait gagné en catégorie reine c’était Casey Stoner en 2012.

- Ben Spies a décroché son seul triomphe sur ce tracé en 2011. L’Américain évoluait alors au guidon de la Yamaha.

- Valentino Rossi est le dernier pilote à avoir gagné deux courses consécutives à Assen (2004 et 2005). L’Italien est aussi le plus décoré des concurrents avec neuf victoires dont sept en MotoGP™.

- Valentino Rossi n’a marqué que 83 points à ce stade, son plus petit score après sept courses si on fait exception des saisons 2011 et 2012 passées chez Ducati, ainsi que la campagne 2010 lorsqu’il s’était blessé.

- Le transalpin ne pointe toutefois qu’à 28 longueurs de son coéquipier leader au Championnat du Monde, soit le plus petit écart observé entre les cinq premiers à cette époque de l’année depuis que le système de points a été introduit.

- Andrea Dovizioso a remporté trois courses sur ces neuf dernières épreuves, le même nombre que Maverick Viñales ; alors Dani Pedrosa, Marc Márquez et Jorge Lorenzo ne comptabilisent qu’un seul succès chacun.

- Si Andrea Dovizioso empoche un nouveau succès à Assen, il deviendrait le pilote le plus âgé à avoir dominé trois épreuves d’affilée en catégorie reine depuis Mick Doohan en 1998. Par ailleurs seulement cinq ont réalisé cet exploit en MotoGP™ : Valentino Rossi, Casey Stoner, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo et Marc Márquez.

- Marc Márquez et Dani Pedrosa ne sont jamais partis de la pole position aux Pays-Bas. Le dernier à s’être mis en évidence pour le compte de Honda en qualifications est Casey Stoner en 2012.

- Marc Márquez ne s’est plus élancé de la pole position depuis quatre courses, ce qui ne lui était encore jamais arrivé depuis qu’il officie en MotoGP™.

- Marc Márquez recense désormais le même nombre de Tops 3 que Randy Mamola en catégorie reine, à savoir 54.

- Dani Pedrosa a collecté 107 podiums en MotoGP™, soit un de moins que son compatriote Jorge Lorenzo. Par ailleurs, le Catalan en compte déjà quatre après sept manches, alors qu’il en avait enregistré trois tout au long de la saison 2016.

- Johann Zarco, qui reste sur une cinquième place à Montmeló, a inscrit 75 points, du jamais vu pour un rookie officiant pour un team indépendant au terme de ces sept manches.

- Jonas Folger, seul pilote à avoir toujours figuré dans les points, a signé le meilleur tour en course en Catalogne. Un seul de ses compatriotes avait réalisé cette performance en catégorie reine jusque-là : Edmund Czihak au Nurbürgring en 1974.

- Héctor Barberá s’est classé neuvième au Grand Prix de Catalogne, son meilleur résultat depuis Le Mans l’an passé.

Recommandés