Achat de billets
Achat VidéoPass
News
25 jours ago
By motogp.com

#GermanGP : Toutes les statistiques du MotoGP™

motogp.com vous dévoile toutes les statistiques dont il faut avoir connaissance avant le Grand Prix GoPro d’Allemagne.

- Le premier Grand Prix d’Allemagne s’est tenu en 1952 sur le circuit de Solitude (Allemagne de l’Ouest) et aurait attiré pas loin de 400 000 spectateurs. Cette année-là, l’Irlandais Reg Armstrong avait signe le doublé 350cc - 500cc au guidon de ses Norton. Des pilotes germaniques s’étaient imposés dans les catégories 250cc et 125cc avec Rudi Felgenheier (DKW) et Werner Haas (NSU).

- Le Championnat du Monde a posé ses bagages en Allemagne de l’Ouest chaque année entre 1952 et 1990, alternant entre Solitude, Schotten, Nürburgring et Hockenheim.

- Un Grand Prix était également organisé en Allemagne de l’Est entre 1961 et 1972. Les courses avaient plus exactement lieu sur le circuit routier du Sachsenring, long de 8,73 km. Considéré comme trop dangereux, ce dernier sera finalement retiré du calendrier.

- Hockenheim a accueilli le Championnat du Monde durant quatre saisons à la réunification, puis ce fut au tour du Nürburgring. Il faut attendre 1998 pour que le Sachsenring soit de nouveau à l’ordre du jour avec un circuit flambant neuf.

- Le nouveau tracé du Sachsenring, qui mesurait initialement 3,508 kilomètres, empruntait une très courte section de l’ancienne piste. Des modifications ont ensuite eu lieu en 2001 et en 2003 pour finalement aboutir au circuit actuel de 3,671 kilomètres.

- Le circuit du Sachsenring est un des rares tracés que les pilotes empruntent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, avec Austin, Aragón, Phillip Island et Valencia.

- Le MotoGP™ se rend donc pour la vingtième année consécutive au Sachsenring.

- Cinq Allemands sont montés sur le podium au Sachsenring depuis 1998. Ralf Waldmann a fini troisième de la course 250cc en 1999, place à laquelle avait également terminé Steve Jenkner en 2002 dans la plus petite des catégories, tout comme Sandro Cortese en 2010. Sandro Cortese s’était également illustré en Moto3™ en 2012. Stefan Bradl s’était classé quant à lui deux fois second : en 2008 du temps de la 125cc et en Moto2™ trois ans plus tard ; tandis que Jonas Folger manquait la victoire pour 59 millièmes face à Johann Zarco en Moto2™ lors de la précédente édition.

- La quatrième place de Stefan Bradl en 2013 est le meilleur résultat inscrit par un Allemand de la catégorie reine au Sachsenring.

- Honda, qui détient onze victoires au Sachsenring, est le constructeur ayant le plus triomphé sous l’ère MotoGP™ en Allemagne. Ses pilotes se sont hissés sur la plus haute marche du podium ces sept dernières années. Yamaha compte de son côté trois succès sur cette piste ; la dernière en date (2009) est à mettre au crédit de Valentino Rossi. Ducati n’a triomphé qu’une seule fois en revanche, c’était en 2008 avec Casey Stoner. La marque italienne figurait d’ailleurs sur le podium la saison passée avec Andrea Dovizioso, ce qui n’était plus arrivé depuis Casey Stoner en 2010, lequel s’était à l’époque classé troisième.

- Suzuki n’a pour sa part signé qu’un Top 3 au Sachsenring, c’était en 2008 avec Chris Vermeulen.

- Honda s’est octroyé la pole position ces six dernières années au Sachsenring. Il faut remonter à 2010 pour voir une autre marque dominer la grille, Yamaha avec Jorge Lorenzo.

- Le Sachsenring est le seul tracé du calendrier 2016 où Honda reste invaincu depuis sept ans.

- Marc Márquez est le pilote qui a le plus brillé au Sachsenring. Le Catalan s’y est imposé à sept reprises (une fois en 125cc, deux fois en Moto2™ et 4 fois en MotoGP™) toujours en partant de la pole position. Ce dernier suivi de très près par son coéquipier Dani Pedrosa (deux succès en 250cc et 4 en MotoGP™).

- Marc Márquez ne s’est toutefois pas distingué en qualifications depuis cinq courses (Grand Prix des Amériques), ce qui ne lui était encore jamais arrivé en MotoGP™.

- Jonas Folger, qui avait marqué des points à chaque épreuve jusqu’à présent, s’est vu contraint à l’abandon aux Pays-Bas. Aucun pilote n’est donc parvenu à figurer dans le Top 15 lors des huit Grands Prix. La dernière fois qu’une telle chose s’était produite, c’était en 1995.

- Andrea Dovizioso mène actuellement le Championnat avec 115 points, soit le plus petit score inscrit le leader après huit courses depuis l’introduction du système de points en 1993.

- Onze points séparent Andrea Dovizioso de Marc Márquez, soit le plus petit écart observé entre les quatre premiers après huit courses depuis 1993.

- Pour la première fois en 11 ans, il y a déjà eu cinq vainqueurs différents après huit courses.

- Valentino Rossi, victorieux au Dutch TT, ne s’est jamais illustré deux fois d’affilée depuis 2009. Si l’Italien parvient à récidiver en Allemagne, il deviendrait alors le deuxième pilote le plus âgé à avoir signé un doublé en catégorie reine après Les Graham, qui avait 41 ans et 21 jours lorsqu’il avait gagné la course du Montjuïc.

- Valentino Rossi et son dauphin Danilo Petrucci se tenaient en tout juste 63 millièmes à l’arrivée du #DutchGP. Il s’agissait de la sixième plus petite marge en MotoGP™ après : 2006/Portugal (0.002s), 2011/Valence (0.015s), 2016/Italie (0.019s), 2003/République tchèque (0.042s), 2003/Allemagne (0.060s).

- Danilo Petrucci est monté à deux reprises sur le podium lors des trois dernières manches, une grande première pour un pilote indépendant Ducati depuis Toni Elias en 2008.

- Scott Redding est devenu, à Assen, le deuxième Britannique à s’être adjugé le meilleur tour d’une course MotoGP™ après Cal Crutchlow (1’34.617).

Recommandés