Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By Leopard Racing

Mir : « Nous devons garder les pieds sur terres »

Vainqueur pour la deuxième fois consécutive au Red Bull Ring, Joan Mir compte désormais 64 points d’avance au classement général.

Après avoir perdu le bénéfice de son meilleur chrono des qualifications pour avoir excédé les limites de la piste, Joan Mir (Leopard Racing), qui s’élançait par conséquent de la quatrième ligne, a dû jouer des coudes pour remonter dans la hiérarchie. Il n’a toutefois pas fallu attendre longtemps, puisque le Majorquin s’est installé aux commandes au cinquième tour. 

Support for this video player will be discontinued soon.

Mir : « Une victoire spéciale pour moi »

Jamais inquiété, le pilote Leopard Racing a creusé peu à peu l’écart pour franchir l’arrivée avec une marge confortable de trois secondes sur Philipp Öttl (Südmetall Schedl GP Racing), son plus proche poursuivant. Une performance qui lui a permis de devenir le premier depuis Valentino Rossi à avoir remporté sept victoires ou plus sur les 11 premières courses d’une saison.

Joan Mir :  
« Ce fut une course très difficile, mais je voulais la gagner ! Nous avons travaillé dur tout au long du week-end avec l’équipe. Sur ce circuit, nous savions que nous avions quelque chose de plus par rapport à nos adversaires et cela s’est vite remarqué en course. J’étais quelque peu inquiet de partir de la dixième place sur la grille, mais, après un mauvais départ, j’ai tout donné pour combler l’écart. Je ne voulais pas rester dans le peloton, car c’est toujours risqué dans cette catégorie. Une fois en tête, j’ai vu que je comptais une avance d’une demi-seconde. Je me suis alors dit qu’il fallait produire l’effort pour creuser l’écart. Auparavant, je me montrais plutôt patient, mais cette année j’ai beaucoup appris, notamment sur la façon de gérer ce genre de situation. Mon point fort sur ce tracé résidait dans les phases de freinage. 64 longueurs d’avance au Championnat, c’est beaucoup, presque trois courses ! C’est dommage qu’il reste encore autant d’épreuves (rires). Plus sérieusement, je regarde le classement, mais je ne veux pas faire de calculs. Nous devons garder les pieds sur terre et inscrire le plus de points possible. »

Recommandés