Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By Red Bull KTM Factory Racing

P.Espargaró: « La barre était placée peut-être un peu haut »

Pol Espargaró terminait aux portes du Top 10 lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), qui était parvenu à se qualifier directement en Q2, occupait la 10e place sur la grille de départ du #BritishGP, compte tenu du forfait de Jonas Folger (Monster Yamaha Tech3). Et l’Espagnol réalisait de premiers tours tout à fait honorables, puisque ce dernier venait se hisser d’emblée au huitième rang. Ce dernier a bien tenter de suivre la cadence de ceux qui le précédaient avant de se rendre à l’évidence. Avec la dégradation progressive de ses pneumatiques, le pilote KTM dégringolait au classement. Passé par Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), Scott Redding (Octo Pramac Racing), Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), Álvaro Bautista (Pull&Bear Aspar Team), Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), le Catalan se voyait repoussait en 15e position.

Ce dernier allait toutefois bénéficier par la suite de l’abandon de son frère et de Marc Márquez (Repsol Honda Team), ainsi que de l’accrochage survenu entre Andrea Iannone et Danilo Petrucci. Pol Espargaró terminait de fait 11e de l’épreuve.

Pol Espargaró :
« Nous avions peut-être placé la barre un peu trop haut pour cette course, après nos résultats de Brno et du Red Bull Ring, sans compter que nous nous étions qualifiés en septième position. Nous ne pensions pas qu’il allait faire aussi chaud et nous en avons un peu souffert. Au début de la course, j’ai pu suivre les tops pilotes, faire de bons chronos, mais progressivement le pneu arrière a commencé à se dégrader. Ça n’est pas une excuse certes, mais au départ j’ai pu suivre le rythme de ceux de devant parce-que le grip était optimal. Nous avons davantage appris, preuve en est nous terminons à 30 secondes du vainqueur et nous en étions loin du compte il y a encore deux mois à Barcelone. Nous progressons, mais il faut être conscient qu’à ce stade, il devient plus difficile d’améliorer. C’est pour ça que l’équipe et tous les membres de KTM Motorsport en Autriche planchent dessus. »

Support for this video player will be discontinued soon.

#BritishGP : Les réactions des pilotes après la course

Recommandés