Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

Mir, un pas de plus vers la couronne en Moto3™

Joan Mir, pourtant absent du podium à Silverstone, est tout de même parvenu à maintenir une marge confortable dans la course au titre.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne sur l’emblématique circuit de Silverstone marquait le 100e rendez-vous du Moto3™ depuis son introduction à la place du 125cc en 2012. Une fois encore, le spectacle a tenu toutes ses promesses grâce à une course à couper le souffle et au scénario pour le moins imprévisible.

Un peu plus de deux secondes séparaient les 13 premiers à l’arrivée de l’épreuve, laquelle fut interrompue sur drapeau rouge suite à une chute impliquant Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo) et Juanfran Guevera (RBA BOE Racing Team) ; un incident heureusement sans conséquence dramatique pour les deux pilotes KTM. Beaucoup ont tout donné pour essayer de creuser l’écart, en vain. La lutte faisait rage entre les prétendants pour la victoire à l’image de Joan Mir, leader du classement provisoire, Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers), qui s’élançait de la pole position pour la quatrième fois de sa carrière, ou encore Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) et Jorge Martín (Del Conca Gresini Racing Moto3). 

Au terme de cette passe d’armes sensationnelle, c’est finalement Canet qui a hérité de la victoire devant son coéquipier Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0) et son compatriote Martín. Battu par Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team), Mir franchissait la ligne au cinquième rang, manquant le Top 3 pour la quatrième fois de la saison. Si ce résultat permettait à Canet de reprendre la deuxième place du classement général à Fenati, tout comme à son arrivée dans le Northamptonshire, Mir pointait en tête du Championnat avec 64 points d’avance sur son plus proche poursuivant — le troisième plus grand écart de l’histoire du Moto3™ après les douze premières courses de la saison. 

C’est donc en maître de la catégorie que le pilote Leopard Racing aborde la 13e épreuve du calendrier à Saint-Marin. Il s’y était d’ailleurs adjugé le deuxième Top 3 de sa carrière l’an passé en terminant troisième. Face à lui, Fenati et Bastianini, vainqueur pour la première fois à Misano en 2015 et sur le podium de la dernière édition, dresseront une coalition transalpine pour l’empêcher de triompher à nouveau. Pour Fenati, la tâche s’annonce d’autant plus délicate puisqu’en plus de devoir combler son écart au classement provisoire, il devra se défaire de Canet, lequel lui a volé la vedette à Silverstone au rang de principal adversaire de Mir dans la course au titre. 

Les favoris de cette épreuve devront également se méfier de Martín. Le Madrilène, qui compte désormais six podiums depuis l’ouverture de la saison, est encore en quête de sa première victoire. En proie à une cheville diminuée suite à sa lourde chute au Sachsenring, Martín a depuis toujours figuré aux avant-postes en faisant preuve d’une certaine abnégation face à la douleur, en particulier à Silverstone où celle-ci s’est montrée bien plus forte qu’en Autriche. Le vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2014 devant Mir n’a qu’un seul objectif en tête, celui de monter sur la plus haute marche du podium.

Du côté des représentants KTM, certains tenteront de s’immiscer parmi les leaders à commencer par Rodrigo. L’Argentin, qui avait mis l’accent sur son agressivité durant le Test post-GP à Spielberg, s’est brillamment illustré à Silverstone en finissant aux portes du podium. Niccolò Antonelli (Red Bull KTM Ajo), gêné par une hernie cervicale, aura lui aussi à cœur de se battre pour la victoire, tout comme son coéquipier Bendsneyder qui a joué de malchance durant les deux épreuves précédentes. Sans compter sur le duo du Sky Racing Team VR46 d’Andrea Migno, vainqueur au Mugello, et de Nicolò Bulega, qui avait échoué en quatrième position l’an dernier à Misano.

Les pilotes Moto3™ se donnent rendez-vous vendredi 8 septembre pour la première séance d’essais libres du Grand Prix Tribul Mastercard de Saint-Marin sur le mythique circuit de Misano. 

Retrouvez l'intégralité de la séance avec le VidéoPass et profitez également du #SanMarinoGP en Direct ou OnDemand ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

Recommandés