Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

Rossi espère revenir au plus tard pour Motegi

motogp.com est allé prendre des nouvelles de Valentino Rossi, qui sera malheureusement forfait pour son épreuve à Misano.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui sera contraint de faire l’impasse sur son Grand Prix de Saint-Marin pour cause de blessure, a accordé un entretien exclusif à motogp.com ; interview dans laquelle il évoque les circonstances de son accident, ainsi que la date d’un éventuel retour.

Valentino, avant toute chose, peux-tu nous expliquer ce qu’il s’est passé ?
« Je faisais de l’enduro avec mes amis, nous faisions un tour à travers la campagne, dans les environs d’Urbino, quelque chose que j’ai commencé à faire dès l’âge de 18 ans avec mon père, autrement dit il y a très longtemps. Nous arrivions à la fin de notre parcours, mais dans une descente, alors que je roulais à faible allure, je me suis pris une pierre. Le guidon a tourné et pour ne pas tomber j’ai mis le pied. Mais comme c’était légèrement en contre-bas, du coup tout le poids de la moto s’est retrouvé sur ma jambe… et bim fracture. »

Les médecins t’ont depuis opéré. Comment te sens-tu désormais physiquement et mentalement, quant au fait de ne pas pouvoir courir, qui plus est à domicile ?
« Ma jambe me fait toujours mal, mais de façon général ça va. C’est surtout au niveau mental que le coup est difficile à encaisser. Mes chances de titre s’envolent et je rate cette course devant mon public. Je suis également désolé pour toute mon équipe, mais malheureusement c’est comme ça et nous devons désormais travailler pour revenir le plus vite possible.

Beaucoup de critiques s’élèvent dans le paddock au sujet de ces activités comme le motocross ou l’enduro, auxquelles les pilotes ont recours pour s’entraîner. Quelle réponse as-tu à leur donner ? Est-ce que tu serais aussi rapide sans cette pratique ?
« C’est un thème qui revient souvent. Nous sommes des pilotes de moto, et le meilleur moyen de s’entraîner reste de faire de la moto. C’est plus ou moins dangereux parfois, mais c’est très important de rouler à moto. Malheureusement c’est la deuxième fois que je me blesse cette saison. Nous devrons donc songer à s’entraîner d’une façon un peu différente. »

Quand penses-tu être de retour ? Qu’est-ce que les médecins t’ont dit ? Y a-t-il des circuits qui seraient susceptibles de moins solliciter ta jambe ?
« J’ai appris la dernière fois que ça m’est arrivé, qu’à ce stade de la récupération, vous deviez prendre les choses au jour le jour. Ça dépend beaucoup de votre jambe, de la douleur. Nous travaillons déjà dans le but de revenir le plus vite possible. La course suivant le Grand Prix de Saint-Marin se tient à Aragón, mais je pense que ça sera très compliqué car 22 jours se seront écoulés depuis mon accident. Nous avons besoin du double, au minimum 40 jours de repos. La dernière fois, j’étais revenu après 40 jours, mais cette fois j’ai un peu moins mal. Mais c’est trop tôt pour se prononcer. Si je ne suis pas capable de courir à Aragón, j’essaierai d’être présent à Motegi. »

Tes fans attendent avec impatience ton retour. As-tu un message à leur faire passer ?
« Coucou à tous mes fans ! Je suis vraiment déçu de ne pas rouler à domicile. Mais je vais tout donner pour revenir le plus vite possible. En tout cas merci à tous pour vos messages de soutien. »

Recommandés