Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

#SanMarinoGP : La conférence de presse

Le Grand Prix Tribul Mastercard de Saint-Marin tenait jeudi après-midi sa traditionnelle conférence de presse pré-Misano.

Andrea Dovizioso (Ducati Team), Marc Márquez (Repsol Honda Team), Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP), Cal Crutchlow (LCR Honda), Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), Tito Rabat (EG 0,0 Marc VDS) et Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS) étaient réunis en amont du #SanMarinoGP pour répondre aux questions des journalistes.

#SanMarinoGP : La conférence de presse

Andrea Dovizioso eut le privilège d’ouvrir la conférence de presse, puisque sa récente victoire en Grande-Bretagne, combinée à l’abandon de Marc Márquez, lui ont permis de récupérer le statut de leader au Championnat, concédé à son adversaire espagnol en Allemagne. « Mener le classement général en amont de mon Grand Prix à Misano est quelque chose spécial. On ne s’y attendait pas, c’est un peu irréel. Le Championnat reste malgré tout ouvert. Malheureusement, Valentino ne sera pas présent, ce qui est une mauvaise nouvelle. C’est un rival de moins pour le titre, mais je pense qu’il est très fort et je suis convaincu que la lutte sera féroce d’ici à la fin de la saison. Terminer sur le podium sera notre principal objectif ce week-end. Nous savons que ce tracé ne convient pas tout à fait à notre moto. De même, la météo s’annonce difficile, mais toujours est-il que nous essaierons de gérer la situation de la même manière qu’à Silverstone et nous tenterons de faire en sorte de décrocher le meilleur résultat. »

Marc Márquez, victime d’une casse moteur lors de l’ultime épreuve, pointe désormais au deuxième rang. Tout est à refaire pour l’Espagnol, mais le pilote du team Repsol Honda, qui accuse tout juste neuf longueurs de retard, n’a pas dit son dernier mot. « Le week-end de Silverstone ne s’est pas terminé de la meilleure manière, c’est dommage car je m’étais senti bien tout au long du week-end. Nous sommes désormais à Misano et nous allons tenter de conserver la même mentalité, car je pense que nous sommes en bonne voie. Nous avons réalisé des essais sur cette piste il y a deux semaines, lesquels s’étaient bien déroulés. Nous essaierons donc de cerner au mieux les conditions pour progresser séance après séance. Misano m’a plutôt réussi par le passé, j’y ai de très bons souvenirs. Nous ferons donc en sorte d’aller chercher un autre bon résultat ce dimanche. La météo s’annonce instable contrairement à Silverstone. Ça ne sera pas facile, mais peu importe nous nous adapterons. Sur le sec comme sous le mouillé, normalement notre niveau est bon. »

Maverick Viñales, qui confiait avoir retrouvé sa forme du début de saison suite à sa deuxième place de Silverstone, reste lui aussi en embuscade, puisque quatre points seulement le séparent de son compatriote Marc Márquez. « Je me suis senti à l’aise à Silverstone, en particulier en fin de course, j'ai retrouvé un bon feeling. Nos essais se sont bien passés ici à Misano, surtout au sujet de l’électronique. J’espère donc boucler un week-end convenable. C’est dommage pour Valentino, car il est toujours rapide sur ce tracé. Il aurait été intéressant de confronter nos données pour progresser, mais nous tenterons de réduire l’écart au Championnat et il sera crucial de commencer du bon pied. »

Cal Crutchlow, qui s’est récemment blessé à la main gauche, espère quant à lui être à 100% de ses capacités, afin de poursuivre sur sa lancée du #BritishGP où il s’était classé quatrième. D’autant plus que le voici revenu dans le sillage de Jorge Lorenzo au classement général. « Cuisiner s’avère parfois dangereux… Je me suis coupé avec un couteau. Sur le moment je n’ai pas plus paniqué, mais le lendemain je saignais encore beaucoup. J’ai alors décidé d’aller voir un médecin ; lequel m’a envoyé à l’hôpital où ils se sont rendus compte qu’un tendon était sectionné. Du coup ils m’ont opéré et mardi à Barcelone, j’étais déjà sur la moto à Barcelone. Ce n’était pas évident, mais je pense que ça reste faisable, nous verrons demain. Bien sûr c’est décevant. Je m’attendais à être fort après un si bon week-end à Silverstone et de si bons essais sur cette piste. Mais peut-être que ça ne posera pas de problème qui sait. »

Andrea Iannone, qui a connu une première moitié de saison compliquée pour son arrivée au sein du team Ecstar Suzuki, était lui aussi présent. Et l’Italien confiait son envie de bien faire sur la côte adriatique. « C’est une saison difficile pour moi, mais j’entends bien progresser lors des six dernières courses. C’est délicat de parler de cela, car nous donnons notre maximum afin d’être plus performants. Je souffre sur la moto, mais nous n’avons jamais abandonné et nous avançons petit à petit. Nous devons continuer à y croire. Misano est un rendez-vous particulier pour moi et j’espère que ce sera l’un de mes meilleurs week-ends. Nous devrons œuvrer pour cela dès le premier jour. Nous pourrons ensuite évaluer notre potentiel. »

Un invité de dernier minute avait rejoint la conférence de presse en la personne de Tito Rabat. L’Espagnol vient d’être en effet officiellement annoncé chez Reale Avintia Racing en 2018. « Nous faisons du bon travail cette saison, nous avons toujours été dans les points excepté sur trois courses où nous avons eu plus de mal. Mais à Silverstone, ça allait beaucoup mieux. J’ai pris un bon départ, j’ai pu doubler quelques pilotes et me battre pour un nouveau Top 15. Avant toute chose, j’aimerais remercier le team EG 0,0 Marc VDS pour ces deux années passées en MotoGP™, ainsi que pour les deux autres en Moto2™. Mais je pense qu’il était temps de changer. Je suis ravi de rejoindre Reale Avintia Racing et Ducati en 2018, je pense que c’est une superbe opportunité. Merci à eux de me donner la possibilité d’exprimer mon potentiel. Tous les pilotes travaillent dans l’idée d’atteindre le MotoGP™, pour ma part j’ai tout fait pour rester ici. »

Cette manche aura également une saveur particulière pour Franco Morbidelli, installé à l’autre bout de table. Le Transalpin mène toujours le Championnat du Monde Moto2™. « Ce n’est pas encore terminé. Nous devons persévérer et rester concentrés. Le GP de Saint-Marin est une épreuve spéciale pour moi, je vais donc essayer de produire un peu plus l’effort que d’habitude. Je ne me suis jamais montré rapide à domicile et j’aimerais beaucoup m’offrir une place sur le podium. Cela m’aide de savoir ce que mon avenir me réserve, je suis plus serein ainsi. »

Recommandés