Achat de billets
Achat VidéoPass
News
11 jours ago
By motogp.com

Bastianini renoue avec la pole position à Misano

Enea Bastianini, dont la dernière pole position datait d’Aragón 2016, a dominé les qualifications Moto3™ du Grand Prix de Saint-Marin.

Pénalités :
- Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0), qui s’était qualifié en pole position, a été pénalisé de trois places sur la grille pour conduite dangereuse à hauteur du virage 14. L’Italien s’élancera donc de la quatrième place et la première ligne sera composée de Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3), Joan Mir (Leopard Racing) et Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3).
- Ayumu Sasaki (SIC Racing Team), qui avait signé le septième chrono des qualifications, sera quant à lui pénalisé de 12 places sur la grille pour avoir dépassé la limite des 110% sur plus de trois secteurs. Le Japonais recule ainsi en 19e position.
- Niccolò Antonelli (Red Bull KTM Ajo), Andrea Migno (Sky Racing Team VR46), Kaito Toba (Honda Team Asia), Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), initialement crédités des 8, 12, 13, 19 temps des qualifications, rétrograderont de 12 places sur la grille pour les mêmes raisons. Ils pointeront de fait aux 20e, 24e, 25e et 31e places.
- Et enfin Albert Arenas (Aspar Mahindra Moto3), qui s’était classé 23e des qualifications, s’est vu pénalisé de trois places sur la grille pour conduite dangereuse à hauteur du virage 3. L’Espagnol s’élancera donc de la 26e place.
Cliquez ici pour visionner la nouvelle grille du #SanMarinoGP.

 

Enea Bastianini (Estrella 0,0 Galicia) apprécie Misano : l’Italien y a décroché le tout premier succès de sa carrière en 2015, avant d’enchaîner sur une deuxième place l’année suivante. Et dans les toutes dernières minutes des qualifications, le transalpin aura réussi à tirer son épingle du jeu, porté par son public. Le représentant du team Estrella Galicia 0,0, qui pointait en quatrième position au cumul des trois premières séances, parvenait en effet à aller chercher un tour en 1’42.147 pour s’adjuger sa première pole position de la saison.

Mais cette fin de session fut une fois de plus très agitée et pour cause… Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing), qui était en avance lors de son ultime tentative au même titre d’ailleurs que Jorge Martín (Del Conca Gresini Moto3), Joan Mir (Leopard Racing) et Arón Canet (Estrella Galicia 0,0), se faisait piéger dans l’ultime virage. Livio Loi (Leopard Racing), qui était dans son sillage, ne fut pas en mesure d’éviter la KTM de l’Argentin et s’envola littéralement. Dans cette chute, le Belge se fractura la clavicule gauche. Ce dernier sera donc forfait pour le reste du week-end.

Jorge Martín s’adjugeait finalement le deuxième temps juste devant Joan Mir. La deuxième ligne sera quant elle composée de Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini Moto3), qui avait mené la première journée, de Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers) et de Gabriel Rodrigo.

Ayumu Sasaki (SIC Racing Team) signait pour sa part le septième chrono. Niccolò Antonelli (Red Bull KTM Ajo), Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo) et Nicolò Bulega (Sky Racing Team VR46) complétaient le Top 10. Arón Canet, tombé quelques minutes plus tôt dans la courbe 15, ne faisait pas mieux que 11e.

Le Français Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers), victime d’une chute dans le virage 2, partira quant à lui de la 16e ligne.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Support for this video player will be discontinued soon.

#SanMarinoGP : Qualifications Moto3™

Retrouvez l'intégralité de la séance avec le VidéoPass et profitez également du #SanMarinoGP en Direct ou OnDemand ainsi que d'un catalogue incroyable de vidéos exclusives !

Recommandés