Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

Rossi : « C’est le jeu, sinon il faut rester chez soi »

Le nonuple Champion du Monde est parvenu à se hisser sur la deuxième marche du podium au terme d’une course au coude-à-coude.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) s’est livré à une lutte à couper le souffle à l’occasion du Grand Prix Michelin® d’Australie sur le mythique circuit de Phillip Island. Qualifié en septième position sur la grille, l’Italien n’a pas tardé à s’immiscer aux avant-postes d’un groupe formé de pas moins de huit pilotes. En dépit de la fougue de certains de ses adversaires, le représentant Yamaha ne s’est pas laissé déstabiliser : « Ils sont tous très agressifs, mais vous devez vous montrer plus stupide qu’eux, plus agressif, plaisantait-il dans le Parc Fermé à l’arrivée. La lutte avec Zarco, Iannone, Márquez et Viñales était géniale. J’ai donné le maximum pour terminer sur le podium. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Rossi : « C’est le jeu, vous devez en accepter les règles »

Malgré quelques contacts, aucun ne s’est soldé par une chute. Pour le pilote âgé de 38 ans, déjà chahuté par Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) à Austin, il s’agit de savoir garder son calme en s’adaptant à la présence de nouvelles recrues : « C’est ainsi, surtout à cette période de la saison. Le niveau d’agressivité augmente tout comme les contacts, en particulier avec l’arrivée de pilotes du Moto2™. »

« Zarco est très très agressif, ajoutait-il. On peut s’énerver, mais ça ne change pas grand-chose. C’est le jeu. C’est un peu dangereux, mais si vous voulez y participer vous devez vous plier aux règles, sinon il faut rester chez soi. Ce fut une bonne course et j’ai beaucoup apprécié, car j’étais compétitif. Je me suis retrouvé face à Zarco et Iannone qui sont peut-être les pires pilotes contre lesquels se battre. Je me suis souvenu de l’édition 2015 lorsque Iannone m’avait doublé dans le dernier tour. J’ai donc donné le meilleur de moi-même. »

Au bout du compte, Rossi, qui avait chuté il y a tout juste une semaine à Motegi, dressait un bilan plutôt positif de ce rendez-vous australien, même si la victoire lui semblait envisageable : « J’ai fait le bon choix de pneus et je crois que j’avais le rythme pour suivre Márquez, mais Iannone m’a rejoint et il s’est échappé. Il aurait été difficile de gagner. Ce résultat me réjouit d’autant plus après une période difficile avec ma blessure à la jambe. C’est important pour Yamaha et pour toute l’équipe. »

Support for this video player will be discontinued soon.

OnBoard 360 : Le dernier tour de Zarco à Phillip Island

Pourtant le week-end du Transalpin ne laissait pas présager une telle issue. Exclu du Top 10 au soir du premier jour, il s’est vu contraint de passer par la case repêchage. Ce à quoi il se justifie : « C’est difficile à comprendre à Phillip Island, mais je n’étais pas si mauvais. Surtout vendredi. J’avais un bon rythme en conditions normales. »

Valentino Rossi retrouvera ses adversaires dans quelques jours du côté de Sepang pour l’ultime rendez-vous de la tournée outre-mer en Malaisie. 

Retrouvez tous les produits de Valentino Rossi sur la boutique officielle du MotoGP™.

Recommandés