Achat de billets
Achat VidéoPass
News
9 jours ago
By motogp.com

Puig : de pilote à … team manager chez Repsol Honda

Il y a quelques jours Alberto Puig se voyait nommé team manager chez Repsol Honda. motogp.com vous propose de revenir sur son parcours.

Personnalité incontournable du paddock, Alberto Puig a eu plusieurs cordes à son arc. D’abord pilote, l’Espagnol est ensuite passé dans la détection des talents et endossera désormais la casquette de team manager au sein de l’équipe Repsol Honda. À vrai dire, ce dernier connaît bien le constructeur depuis 25 ans et sa relation avec la marque ne s’arrête pas là puisqu’il a révélé au grand jour un des ses deux représentants actuels… un certain Dani Pedrosa.

Support for this video player will be discontinued soon.

Comment les coupes de promotion ont changé leur vie

Tout commence à Assen en 1987. Alberto Puig y dispute sa première course 250cc, qu’il rallie à la 20e place. Cette saison-là, il décrochera quatre autres wildcards avec cette fameuse onzième place sur la piste détrempée du Mans ; il s’agissait alors de ses premiers points. L’année suivante, le pilote ibérique migra chez Honda et deux des sept courses disputées se soldèrent par des points. En 1989, Yamaha le titularise. Son meilleur résultat y sera une septième place à Assen.

Support for this video player will be discontinued soon.

1

Puig signe la première victoire espagnole à Jerez

Alberto Puig connaît ensuite quelques blessures, en amont de la saison 1990 et courant 1991, qui le pénaliseront au Championnat. Mais en 1992 et en 1993, le Catalan goûte à ses premiers podiums, d’abord avec Aprilia, puis avec Honda. Dans la foulée, lequel accède à la catégorie reine et lors de cette campagne 1994, il s’offre un premier podium en Allemagne pour ravir la cinquième place du classement général. La consécration arrive enfin en 1995, lors du Grand Prix d’Espagne qu’il remporte, son unique succès en mondial. Jamais un Espagnol n’avait alors triomphé sur ses terres en catégorie reine. Cette victoire lui permet également de figurer parmi les Espagnols ayant triomphé en 500cc aux côtés d’Álex Crivillé, de Carlos Checa et de Sete Gibernau.

Support for this video player will be discontinued soon.

Puig et sa relation avec le GP de France

Mais alors qu’Alberto Puig est en pleine ascension, un désastre se produit au Mans. Ce dernier y chute à haute vitesse et sa jambe gauche sera sérieusement endommagée. Cette blessure mettra fin à sa saison, mais un an plus tard, le voici de retour et ce dernier retrouve le chemin du podium à l’occasion du Grand Prix de France, cette fois disputé au Castellet.

Fin 1997, Alberto Puig se retire finalement de la compétition suite à une blessure, pour se tourner vers la formation de jeunes pilotes avec la Movistar Junior Cup. Il fera notamment découvrir Casey Stoner et Dani Pedrosa au grand public. L’Espagnol deviendra d’ailleurs son team manager.

Par la suite, Alberto Puig sera impliqué dans d’autres programmes initiés par la Dorna, tels que l’Asia Talent Cup, qui débuta en 2014 ou la British Talent Cup, dont le coup d’envoi sera donné en 2018.

Support for this video player will be discontinued soon.

De l'Asia Talent Cup au MotoGP™

Un nouveau défi l’attend désormais avec ce poste de team manager chez Repsol Honda.

Support for this video player will be discontinued soon.

British Talent Cup : Comment ont-ils vécu les sélections ?

Recommandés