Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By motogp.com

Viñales riposte lors de la deuxième journée du #SepangTest

Maverick Viñales s’est mis en évidence lors de la deuxième journée de Test Officiel à Sepang.

Les équipes du MotoGP™ étaient de retour en piste pour une deuxième journée de Test Officiel sur le tracé de Sepang, mais leurs débuts furent pour le moins timide et pour cause ! Des traces d’humidité étaient encore présentes par endroits en raison d’une averse, survenue durant la nuit. Mais une fois de plus, l’asphalte finissait par sécher, des conditions qui permirent aux pilotes de poursuivre leur travail et pour la plupart d’entre eux, d’améliorer leur chrono.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Viñales récupère la main à Sepang

Ce lundi, le meilleur temps revenait en tout cas à Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP). L’Espagnol, qui a fait quelques runs avec un nouveau carénage aérodynamique, s’est à vrai dire hissé au sommet de la hiérarchie à 15 minutes de la fin, avec un tour en 1’59.335. Ce dernier battait alors de 72 millièmes le temps établi par Dani Pedrosa (Repsol Honda) un jour plus tôt et réalisé une jolie progression au classement puisqu’il gagnait pas moins de 13 places, l’équivalent de 1,3 seconde !

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), pointé en tête avant l’ultime assaut de son coéquipier, se voyait de fait repoussé au deuxième rang. L’Italien, qui a lui aussi testé les nouvelles évolutions aérodynamiques, devançait Cal Crutchlow (LCR Honda). Toujours sollicité par le HRC, le Britannique avait pour mission de tester quelques pièces, dont le fameux carénage Honda nouvellement introduit.

Support for this video player will be discontinued soon.

Honda dévoile un nouveau carénage à Sepang

Derrière le trio de tête, qui se tenait en tout juste 88 millièmes, on retrouvait Jorge Lorenzo (Ducati Team) et Jack Miller (Alma Pramac Racing), qui perdaient chacun une position. Tandis que le Majorquin continuait d’évaluer différents éléments qui viendront constituer le modèle final en compagnie de son coéquipier, l’Australien poursuivait son adaptation en jouant sur les différents carénages. Ce dernier fut néanmoins victime d’une petite juste à l’image de Marc Márquez (Repsol Honda Team), de Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) ou encore de Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS).

Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) se classait pour sa part sixième, au guidon de la version 2017. Venaient ensuite les deux anciens rivaux pour la couronne mondiale : Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team). Le Champion du Monde, qui avait consacré sa première journée au moteur, se penchait cette fois sur les réglages et l’aérodynamisme avec le même carénage que celui aperçu sur la RC213V de Cal Crutchlow.  Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), qui a rencontré un problème sur sa moto à la mi-journée, complétaient le Top 10.

Support for this video player will be discontinued soon.

Les dernières images du #SepangTest

La première Aprilia, celle d’Áleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), finissait 11e, juste devant Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), unique pilote à ne pas avoir amélioré parmi les 20 premiers.

La première KTM, celle de Pol Espargaró, se voyait créditée du 14e chrono, à deux dixièmes de son compatriote Álex Rins (Team Suzuki Ecstar). Mais le cadet des frères Espargaró aura vu sa journée quelque peu courtée, après s’être fait piéger dans le virage 2. Cette sortie de piste aura d’ailleurs entraîné la levée temporaire du drapeau rouge.

Franco Morbidelli, arrivé 17e, terminait meilleur rookie du jour.

À noter la 22e place du second tricolore présent sur ce Test Sylvain Guintoli (Suzuki Test Team).

Support for this video player will be discontinued soon.

L’importance des pilotes d’essais

Les pilotes disposeront d’une ultime journée de Test, mardi, sur le tracé de Sepang.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.