Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Crutchlow sur les traces de Barry Sheene

Cal Crutchlow, vainqueur à Termas de Río Hondo, s’empare des rênes du Championnat ; du jamais vu pour un Britannique depuis 1979 !

Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) n’avait plus fait d’apparition sur le podium depuis le Grand Prix d’Argentine 2017 ; épreuve qu’il avait terminée au troisième rang. Mais le Britannique allait véritablement frapper un grand coup à Termas de Río Hondo.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Crutchlow gagne au terme d'une course dramatique

À vrai dire, tout s’est joué au départ, puisqu’après seulement un tour, le pilote du team LCR Honda Castrol pointait déjà au cinquième rang… alors qu’il partait 10e.

« Je savais que ça allait être une bonne course et je pense que j’ai très bien joué mes cartes car je n’ai pas eu besoin de prendre beaucoup de risques, reconnaissait l’Anglais. À vrai dire, c’est quelque chose que je ne voulais absolument pas avoir à faire : attaquer, alors que la piste était encore mouillée à certains endroits. J’ai ‘bondi’ quand je devais le faire. Le pneu avant était un peu trop soft pour moi, du coup j’ai dû gérer et je me suis plutôt bien débrouillé quand on voit mes temps sur la fin. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Crutchlow : « J’ai dû gérer le pneu avant toute la course »

En bagarre au sein du groupe de tête, Cal Crutchlow s’emparait une première fois des commandes au 18e tour, avant de les céder à son rival Johann Zarco. Mais à deux boucles de la fin, la manœuvre allait définitivement payer. Le Britannique, qui franchissait la ligne d’arrivée avec une avance de deux dixièmes, inscrivait ainsi sa troisième victoire en MotoGP™. Et le natif de Coventry, vainqueur des GP de République tchèque et d’Australie 2016, faisait coup double ! Grâce à ce succès, ce dernier se hissait en effet en tête du Championnat, trois points devant Andrea Dovizioso. Jamais un Anglais n’avait occupé une telle place en catégorie reine depuis Barry Sheene au GP du Vénézuela 1979.

Par ailleurs Cal Crutclow offrait également à Honda sa 750e victoire en mondial !

« Je suis très fier d’avoir apporté à Honda cette 750e victoire, d’y avoir contribué, répondait-il. Nous sommes très contents, nous devons continuer ainsi. »

Support for this video player will be discontinued soon.

GP d'Argentine : La conférence de presse post-course

Recommandés