Achat de billets
Achat VidéoPass
News
18 jours ago
By motogp.com

Suzuki de retour sur le podium avec Rins

Le premier podium décroché par Álex Rins en catégorie reine ramène Suzuki sur le devant de la scène.

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) avait joué de malchance au Qatar. Victime d’une chute alors qu’il occupait la cinquième place, le représentant du team Suzuki Ecstar aura toutefois su rebondir de la meilleure des manières : en s’adjugeant la troisième place du Grand Prix d’Argentine ! Auteur de ses meilleures qualifications (5e), l’Espagnol était malgré tout nerveux au moment de prendre place sur la grille de départ.

Support for this video player will be discontinued soon.

Rins : « Tellement content de finir sur le podium »

« Je suis très content car cette course n’était pas franchement évidente… et puis ce départ retardé m’a rendu très nerveux. Mais en fait je me suis très vite senti à l’aise. À un moment donné je me suis dit que je devais passer Jack, ce que j’ai fait, mais j’ai commis une petite erreur dans la foulée. À vrai dire les conditions de piste était assez délicates, c’était encore très humide par endroits. Si vous vous écartiez de la trajectoire, vous pouviez chuter. »

Álex Rins parvenait finalement à tenir la cadence du groupe de tête, jusque dans le dernier secteur. À ce moment, un petit écart lui faisait perdre le contact avec le duo Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) – Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3).  

« J’étais avec eux mais je me suis fait décrocher avant d’arriver dans le dernier secteur. En fait dans le virage 7 j’ai tiré un peu large. J’ai presque failli tomber et c’est ce qui leur a permis de partir. Quoi qu’il en soit ce podium est un incroyable feeling. Nous avons travaillé très dur, que ça soit l’usine, mon team ou moi-même. Nous avons fourni énormément d’efforts pour avoir une moto compétitive et nous y sommes arrivés. »

Outre le fait d’inscrire son premier en catégorie reine, le Catalan ramenait également Suzuki sur le devant de la scène. La marque japonaise n’avait en effet plus signé le moindre Top 3 depuis Phillip Island 2016. Fort de ce résultat, c’est plein d’entrain qu’Álex Rins aborde désormais la prochaine manche.

« Austin est un de mes tracés préférés. L’an dernier j’y avais connu une lourde chute, je m’étais cassé le bras, mais cette fois nous arrivons avec un tout autre état d’esprit. J’ai bien plus d’expérience, j’ai une très bonne moto. Je pense donc que nous pouvons faire de très belles choses. »

Recommandés