Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

Dovizioso : « Nos concurrents n’ont inscrit aucun point »

Le GP d’Argentine n’a pas été évident pour le clan Ducati mais Andrea Dovizioso tout comme Jorge Lorenzo en tiraient tout de même du positif

Arrivé en leader, Andrea Dovizioso (Ducati Team) savait que le circuit de Termas de Río Hondo risquait de lui poser quelques difficultés. Et l’Italien, qui s’était fait percuter par un autre pilote ces deux dernières années, ne fera effectivement jamais mieux que huitième en essais libres. Contraint de passer par les repêchages, le pilote Ducati parvenait tout de même à se qualifier en huitième position pour tout compte fait rallier l’arrivée au septième rang ; la pénalité infligée à Marc Márquez (Repsol Honda Team) lui faisant hériter de la sixième place.

« D’un côté, il y a des points positifs, puisqu’au terme de ce week-end bien compliqué, nous repartons avec une sixième place et trois de nos concurrents n’ont inscrit aucun point, reconnaissait le transalpin, désormais deuxième au Championnat. Mais d’un autre côté, nous nous devons d’être objectifs, nous n’étions pas compétitifs. Nous avons toujours certains points faibles sur ce genre de tracé et le problème c’est qu’il y avait beaucoup de pilotes rapides. Autant dire que vous pouvez perdre beaucoup de points. Mais nous devons penser positifs, nous verrons bien à Austin, même si nous savons que c’est un tracé compliqué pour nous. Nous devons voir les conditions de piste et les pneus. En tout cas, nous savons exactement ce sur quoi nous devons travailler. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Dovizioso : « Nous savons sur quoi nous travailler »

Jorge Lorenzo n’aura pas vécu un week-end facile non plus. 23e à l’issue du premier tour alors qu’il s’était élancé de la 14e, le Majorquin était tout compte fait récompensé d’un petit point.

« Nous savons que j’ai plus de mal dans ce genre de conditions, expliquait-t-il. J’ai fait de mon mieux et au fur et à mesure que la piste séchait, je me sentais de mieux en mieux. Dans les sept derniers tours, je tournais d’ailleurs dans les mêmes chronos que les deux premiers groupes, excepté Márquez. »

« Nous n’avons pas eu de chance, ajoutait-il. Au Qatar, nous avons eu ce problème de freins et ici, les conditions n’ont pas joué en notre faveur. Sous la pluie, j’avais un assez bon rythme, je pensais faire une bonne course. Et sur une piste totalement sèche je pense que nous aurions pu nous battre pour un Top 10. Du coup, je n’ai qu’un seul point au compteur après deux courses. Mais nous nous devons d’être positifs. Le Championnat est long et la roue finira bien par tourner. »

Recommandés