Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Ça n’a jamais été aussi serré entre les constructeurs !

Quatre constructeurs différents occupaient les quatre premières places à l’arrivée du GP d’Espagne.

Marc Márquez (Repsol Honda Team), Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) et Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) : tel était l’ordre à l’arrivée du Grand Prix d’Espagne et on remarquera que quatre constructeurs différents étaient représentés aux avant-postes.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Seconde victoire consécutive pour Márquez

À vrai dire, c’est la deuxième fois qu’une telle situation se produit cette année. Souvenez-vous quelques semaines plus tôt en Argentine : Cal Crutchlow (LCR Honda Team) triomphait devant Johann Zarco, Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Jack Miller (Alma Pramac Racing), résultat qui venait par ailleurs appuyer la montée en puissance des pilotes satellites.

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : Crutchlow gagne au terme d'une course dramatique

Mais l’an dernier, cette situation ne s’était jamais présentée. En réalité, il faut remonter au Grand Prix d’Australie 2016 pour voir Honda (Cal Crutchlow), Yamaha (Valentino Rossi), Suzuki (Maverick Viñales) et Ducati (Andrea Dovizioso) se partager la tête du classement.

Avec les trois podiums consécutifs de Suzuki, tout porte à croire néanmoins que cette saison sera une des plus disputée entre les constructeurs !

Recommandés