Achat de billets
Achat VidéoPass
News
19 heures ago
By motogp.com

Qui sont ces duos père / fils qui ont gagné en mondial ?

En triomphant à Jerez, Philipp Öttl devenait le septième fils à triompher en mondial au même titre que son père.

Une passion se transmet souvent de père en fils et le goût de la victoire aussi, preuve en est le week-end dernier à Jerez. Pour son 91e départ en Moto3™, Philipp Öttl (Sudmetal Schedl GP) inscrivait le tout premier succès de sa carrière devant Marco Bezzecchi (Redox Pruestel GP) ; emboitant ainsi le pas de son père, qui avait remporté la course 125cc 22 ans plus tôt au Mugello . Son père Peter Öttl s’est illustré à quatre autres reprises en 125cc (Mugello 1991) et en 80cc (Hockenheim 1989, Rijeka 1989 et Assen 1989) pour un total de 18 podiums.

Support for this video player will be discontinued soon.

Les Oettl : Tel père, tel fils

« C’est marrant : certains journalistes, qui avaient recueilli les réactions de mon père après sa dernière victoire, m’interviewent maintenant. C’est une sensation très spéciale, que j’ai du mal à décrire. Mais il me reste encore quatre succès et de nombreux podiums avant d’arriver à sa hauteur, il va falloir que j’accélère, » déclarait Philipp Öttl en plaisantant. L’Allemand, qui fêtait ses 22 ans, ne pouvait en tout cas pas rêver de meilleurs cadeaux d’anniversaire. « Nous sommes une toute petite structure, nous sommes une famille. Je suis très fier de célébrer cette victoire avec eux. J’ai un bon team, une bonne KTM. C’est le meilleur cadeau d’anniversaire qu’on pouvait me faire. »

Support for this video player will be discontinued soon.

1996 Italian GP Oettl interview after the race

Mais Philipp Öttl et Peter Öttl ne sont pas le seul binôme père – fils à triompher en mondial, avant eux il y avait eu…

Kenny Roberts et Kenny Roberts Jr
Kenny Roberts Jr fut d’ailleurs l’avant-dernier Champion du Monde 500cc de l’histoire en 2000. Son père Kenny Roberts détient quant à lui trois titres dans cette même catégorie (1978, 1979, 1980).

Graziano Rossi et Valentino Rossi
Le père du nonuple Champion du Monde aura inscrit un total de trois victoires en 1979 (tiens donc, cette année ne vous rappelle pas quelque chose ?!) Vainqueur des courses 250cc à Rijeka, à Assen et à Karlskoga, ce dernier enregistrera quatre autres podiums.

Helmut Bradl et Stefan Bradl
Helmut a couru en 250cc de 1986 à 1993, catégorie où il connaîtra 21 podiums et cinq victoires, toutes signées lors de la campagne 1991. Cette année-là, l’Allemand terminait vice-Champion du Monde derrière Luca Cadalora. Très exactement 20 ans plus tard, son fils Stefan était sacré en Moto2™, avec quatre succès au compteur. Ce dernier grimpera par la suite en MotoGP™.

Support for this video player will be discontinued soon.

Following in the Footsteps: The Bradl duo

Ángel Nieto et Pablo Nieto
En 21 saisons disputées au travers des catégories 50cc, 80cc et 125cc, Ángel Nieto aura inscrit 90 victoires et 13 titres de Champion du Monde. Son fils Pablo, qui est désormais à la tête du Sky Racing Team VR46, s’est imposé une fois à Estoril en 125cc (2003), outre les sept podiums décrochés dans cette même catégorie.

Nello Pagani et Alberto Pagani
Nello - le père - qui s’était illustré à Berne et à Assen en 1949, avait été le tout premier Champion du Monde 125cc de l’histoire. Cette même année, l’Italien allait manquer de peu le titre 500cc, catégorie où il avait empoché deux autres succès. Alberto – le fils – a quant a lui couru dans cinq catégories différentes : 50cc, 125cc, 250cc, 350cc et 500cc, mais ses trois succès, il les a décrochés en 500cc à Imola (1969), à Monza (1971) et à Opatija (1972).

Leslie Graham et Stuart Graham
Leslie Graham, auteur de huit victoires entre 1949 et 1953 dans trois catégories, fut sacré pour la toute première année du Championnat du Monde en 500cc. Son fils Stuart, engagé lui aussi dans plusieurs catégories, triompha au Tourist Trophy 1967 en 50cc et à Imatra en 125cc cette même année.

Recommandés