Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By motogp.com

KTM prépare activement son futur !

Nouveau prototype, moteur contrarotatif et officialisation de pilotes : retour sur le week-end pour le moins chargé de KTM.

KTM aura véritablement occupé le devant de la scène ces derniers jours à Jerez. Tout d’abord la firme de Mattighofen annonçait jeudi la reconduction pour deux années supplémentaires de Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing).

Support for this video player will be discontinued soon.

P.Espargaró : « KTM me traite comme un roi »

Et le team faisait d’une pierre deux coups en officialisant dans la foulée l’arrivée de Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) à compter de 2019. « C’est un bon challenge qui se présente à nous, déclarait le Français en conférence de presse pré-GP. La vitesse à laquelle ils ont progressé la saison passée me fait croire que quelque chose est possible. J’avais le choix, mais j’ai décidé de signer chez eux car je voulais relever ce challenge. »

Support for this video player will be discontinued soon.

Zarco commente sa signature chez KTM

Parallèlement, Hervé Poncharal confiait à Amy Dargan et Matt Birt qu’un communiqué allait également tomber sur l’association Tech3 Racing – KTM… ce dernier arriva samedi matin. Et comme une annonce n’arrive jamais seule, KTM faisait savoir que Miguel Oliveira débarquerait en MotoGP™ dans un an, pour y prendre la place de Johann Zarco chez Tech3.

Support for this video player will be discontinued soon.

Poncharal : Syahrin et Oliveira possibles pilotes en 2019 ?

Mais le clan KTM travaille aussi activement sur le prototype 2019. Mika Kallio (Red Bull KTM Factory Racing), pilote essayeur de la marque, a d’ailleurs roulé avec tout au long du week-end et ce dernier modèle semble plutôt concluant, à en juger les résultats du Finlandais, qui offrait au constructeur autrichien son tout premier Top 10 de l’année, tandis que Pol Espargaró et Bradley Smith terminaient aux 11e et 13e rangs.

Support for this video player will be discontinued soon.

Quelles sont les nouveautés testées par KTM à Jerez ?

« Je suis ravi de conclure ce week-end par un Top 10, même si devant nous certaines chutes se sont produites, indiquait Mika Kallio. Tout a parfaitement fonctionné avec la nouvelle moto. Il semble que nous soyons plus compétitifs sur la durée d’une course et tout particulièrement dans les derniers tours, ce qui est plutôt positif, même si certaines choses restent à travailler. »

Et ce n’est pas une journée de Test mais deux, que KTM allait ensuite disputer sur le tracé de Jerez ; Pol Espargaró et Bradley Smith auront d’ailleurs pu évoluer sur la version utilisée jusqu’alors par Mika Kallio, laquelle étant dotée de nouvelles pièces et surtout… d’un nouveau moteur contrarotatif, qui pourrait être introduit pour le GP d’Autriche mi-août. Pol Espargaro ne cachait d’ailleurs pas sa joie, malgré une 12e place : « J’ai été une seconde plus vite, confiait-il à crash.net. Dimanche je roulais en 1’40.3, 1’40.4 et lundi j’étais en 1’39.4 ! Je ne peux pas demander plus à KTM. Je dois dire qu’ils travaillent énormément et qu’ils sont ‘tristes’ de ne pas pouvoir l’utiliser dès maintenant. Mais tout arrivera à temps, quoi qu’il en soit nous avançons à grands pas. »

« Pour ces deux jours de Test, nous souhaitions nous pencher sur différents bras oscillants, commentait pour sa part Mika Kallio. En dépit de quelques difficultés, nous avons pu faire suffisamment de tours pour suivre le programme que nous nous étions fixés afin d’avoir plus de grip. Nous avions également un certain nombre de requêtes du team. Il s’agissait notamment de trouver de meilleurs settings. Nous aurons un petit break et nous reprendrons à Barcelone. Nous ne devons pas seulement penser aux week-ends de course, nous avons aussi en tête notre futur. »

Plus que jamais, KTM est en train de mettre les bouchées doubles.

Recommandés